*
Connect with us

Actualités

Jamal Crawford est une légende : il avait annoncé son game-winner

NBA.com

Cette nuit, papy Crawford est venu crucifié les Bucks d’un petit pull-up jumper pour donner la victoire aux Suns à 0.8 secondes de la fin. Adepte des tirs clutchs, Crawford avait annoncé son game-winner selon son coéquipier Devin Booker. Ce mec est une légende.

Au terme d’un match serré du début à la fin, les Suns sont finalement venus à bout des Bucks dans les toutes dernières secondes du match (116-114). La rencontre aurait d’ailleurs pu être prolongé de 5 minutes si Middleton avait déclenché son tir plus tôt. Néanmoins, les Suns respire grâce à Jamal Crawford, le vétéran de 38 ans nous a régalé d’un petit shoot clutch comme il aime tant. D’ailleurs, selon les dires de son coéquipiers Devin Booker, le triple meilleur sixième homme de l’année avait annoncé son intention de tuer le match :

Une belle preuve de respect entre un maître et son apprenti, preuve de l’ambiance agréable qui règne dans le vestiaire des Suns. Par ailleurs, le rookie DeAndre Ayton a innondé son ainé de louanges à la fin du match qui demeure un exemple à suivre :

« Pour un type qui a tant réussi dans la ligue, avec tant de bons joueurs, c’est le gars le plus humble que j’ai jamais rencontré. Et c’est contagieux. Je lui pose pleins de questions, et il me répète que je serai fort dans cette ligue. Il te fait sentir mieux, même après une défaite. On pense qu’on perd mais on ne perd pas vraiment. On devient meilleur à chaque match. Chaque match. Et je suis super excité !

Le fantasque arrière est, en effet, réputé comme étant un très bon coéquipier, et il semble être un élément important dans le processus de reconstruction de Phoenix. Au delà de sa personnalité, l’ancien joueur des Bulls, des Knicks, des Clippers et des Wolves est un tueur à sang froid qui a fait gagner ses équipes à maintes reprises grâce à des shoot venus d’ailleurs :

Jamal Crawford est un joueur unique qui continue toujours de marquer la ligue de ses shoots clutch, ses moves indéfendables et surtout de son fameux Shake & Bake. Malgré ses 38 ans J-crossover reste encore utile à son équipe en apportant toute son expérience, particulièrement dans une équipe jeune destinée à réaliser de grandes choses en NBA.

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités