Ja Morant n'a aucune pitié, même pour les gosses de 5 ans : c'est bien le digne héritier de Russell Westbrook
*
Connect with us

Actualités

Ja Morant n’a aucune pitié, même pour les gosses de 5 ans : c’est bien le digne héritier de Russell Westbrook

Ja Morant s’est fait remarquer hier pour ses qualités de basketteur mais aussi pour son intensité un peu too much. La star des Grizzlies s’est un peu emballée devant un enfant qui demandait juste un high five. Après des excuses bien méritées, l’ancien pensionnaire de Murray State a promis un petit cadeau mais quand on porte un maillot de l’ennemi, l’ours rugit.

Gros match au sein de la conférence ouest cette nuit entre les Grizzlies et les Warriors. Les hommes de Taylor Jenkins ont remporté leur 10ème match de suite et pas contre n’importe qui. Memphis se retrouve 3ème ex-aequo à l’ouest, à égalité avec le Jazz de Rudy Gobert. Non pas que la victoire est inespérée mais après un nouveau fort 3ème quart-temps de Golden State, les locaux ont su répondre de la meilleure des manières dans le 4ème quart-temps. Cette nuit, Ja Morant a tout donné et termine à 29 points, 5 rebonds et 8 passes décisives. Sur le mois de janvier, le numéro 12 des Grizzlies tourne à 25 points à plus de 50% au shoot. Encore hier, c’est lui qui force la décision avec un panier très important en fin de match. Il attaque le côté gauche du panier après un pick and roll et termine main gauche. Tellement hypé, il voit un maillot de Stephen Curry, il s’agit d’un enfant. Le petit veut un high five mais au lieu de ça, Ja Morant va le staredown méchamment. Après la rencontre, le très probable futur All-Star s’en est expliqué en conférence de presse et promet d’offrir un maillot au jeune fan en question :

« Il a été irrespectueux avec ce maillot. Nous sommes Memphis. On aurait dit qu’il voulait encourager, mais il avait ce maillot. Je m’excuse auprès de lui, mais à ce moment-là, mon frère, enlève ce maillot et ensuite tape-moi dans la main. Que quelqu’un trouve son adresse. Je vais lui en envoyer un moi-même. »

Pas facile d’être un enfant quand Ja Morant traîne dans le coin. La scène paraissait surréaliste à première vue et cela nous rappelle un dénommé Russell Westbrook dans la bulle. Tout est bien qui finit bien, le petit aura un nouveau maillot et Memphis a gagné un match important.

Le projet nommé Kyrie Irving : les secrets du handle du meneur superstar des Nets, celui qui dribblait avant d’avoir parlé…

5 Comments

5 Comments

  1. Pingback: Montrezl Harrell et KCP se la jouent street fighter : les 2 Wizards obligés d'être séparés par leurs coéquipiers à la mi-temps

  2. Pingback: Ja Morant claque le alleyoop de la saison en mode moulin à vent : une ambiance très Vince Carter, on valide fort !

  3. Pingback: L'alleyoop de l'autre bout du terrain de Ja Morant : inutile de chercher plus longtemps le joueur le plus spectaculaire de la planète

  4. Pingback: L'alleyoop de l'autre bout du terrain de Ja Morant au buzzer : le joueur le plus spectaculaire de la planète a encore frappé

  5. Pingback: Ja Morant claque l'alleyoop buzzer de l'autre côté du terrain : le joueur le plus spectaculaire de la planète a encore frappé

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités