*
Connect with us

Actualités

TJ McConnell est rentré dans l’histoire et savoure : « Je jouais selon nos principes défensifs tout en essayant de mener l’équipe »

Source photo : CBS Sports

Destiné à être dans l’ombre de ses coéquipiers, TJ McConnell reçoit la lumière le temps d’un soir. Et il ne l’a pas volé. Au contraire de ses dix ballons piqués qui permettent au meneur de signer un triple-double historique. 

Que les Pacers l’emportent sur les Cavaliers, ça semble logique compte-tenu du statut des deux équipes. Qu’Indiana remonte un déficit de Cleveland, ça peut passer car c’est assez fréquent en NBA. Mais que l’équipe gagne contre Cleveland grâce un triple-double points, passes, interceptions (en sortie de banc !) de TJ McConnell, c’est tout de suite moins ordinaire ! En effet, le back-up de Malcolm Brogdon a compilé 16 points, 13 passes et 10 interceptions, soit le premier triple-double points, passes, interceptions depuis Mookie Blaylock en 1998 ! Bon défenseur et très malin pour piquer des ballons, TJ McConnell aurait pu prétendre à casser le record d’interceptions en une rencontre, mais le meneur pense d’abord à l’équipe.

Je jouais selon nos principes défensifs tout en essayant de mener l’équipe. Je ne suis pas sorti de mes habitudes pour faire des interceptions. On s’était retrouvé dans un trou et je suis surtout content de la victoire. Les gars m’ont arrosé d’eau après le match mais je ne m’en souviens pas trop parce que c’était trop froid. C’était pas trop plaisant, mais dans le même temps, ça l’était. 

Le record d’interceptions sur une rencontre est de 11, et on a même pensé que TJ McConnell allait carrément l’exploser puisque à la mi-temps, le meneur remplaçant avait déjà piqué 9 ballons, un record. Ce n’est pas étonnant si TJ McConnell est le meilleur intercepteur de la ligue avec deux ballons volés par match. A noter qu’il s’agit de son deuxième triple-double en carrière, mais le premier était un « classique ». Mais le plus important, c’est que les Pacers brisent leur série de quatre défaites consécutives et se repositionnent, à la neuvième place de la conférence Est. Car oui, tout va très vite dans la côte Est.

Malcolm Brogdon, Domantas Sabonis ou Myles Turner ? Non, c’est en bonne partie grâce à TJ McConnell que les Pacers ont gagné. Le meneur signe un triple-double pas banal et rentre par la même occasion dans les livres des records NBA. 

Donovan Mitchell pète un plomb après son expulsion : « On se fait toujours ba*ser »

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités