Il y a des trades qui font mal : Josh Richardson a appris son transfert lorsqu’il était avec Bam Adebayo et a eu du mal à l’encaisser – The Daily Dunk
Connect with us

News

Il y a des trades qui font mal : Josh Richardson a appris son transfert lorsqu’il était avec Bam Adebayo et a eu du mal à l’encaisser

Source photo : All U Can Heat

Josh Richardson est vraiment attaché à ses coéquipiers. Le hasard a mal fait les choses car pendant qu’il a appris son transfert, Bam Adebayo était avec lui. Les prochaines rencontres vont être spéciales…

Il y a toujours beaucoup d’histoires pendant un transfert ou encore une signature. Par exemple, Masai Ujiri qui a marché 2 heures dans son afrique natale avant d’annoncer sa décision à DeMar DeRozan qu’il allait le transférer. Concernant Josh Richardson, le moment a été difficile puisque le garçon était avec son grand ami Bam Adebayo. Personne n’avait vu venir ce trade, déjà car Jimmy Butler n’était pas vraiment annoncé au Heat, de plus, aucun joueur du standing de Richardson ne devait être dans la transaction.
J-Rich a fait un exercice fabuleux :  16.6 points, 3.6 rebonds, 4.1 passes, 1.1 interception, 0.5 contre et 2.2 paniers à 3 points par match (35.7%). Féroce défenseur, et devenant très bon en attaque, sa fin de saison a été gâchée par les blessures. L’ancienne jeune star du Heat a été interviewée par Ira Winderman de Sun Sentinel, il a reconnu que l’annonce du trade fut difficile :

« C’était dur. Bam Adebayo était avec moi quand c’est arrivé. »

On a dû mal à imaginer la scène mais ça ne devait pas être forcément drôle, surtout que Bam Adebayo était lui aussi dans les rumeurs de transferts et qu’il est toujours difficile de réagir dans ces cas là. Pat Riley a fait du Pat Riley car s’il avait l’occasion de pouvoir choper une superstar et la ramener à Miami, il n’allait pas hésiter. Dommage que ce fut au détriment du meilleur joueur de l’équipe.
Josh Richardson n’a pas voulu s’épancher sur le front office  mais plutôt sur ses anciens coéquipiers. Peu importe qu’ils soient à Miami, Phoenix, Los Angeles ou à la New Team, J-Rich ne veut pas faire attention au côté business. Passé le moment du trade, il a fait son deuil et continuera de soutenir ses potes quoi qu’il arrive :

« Mes frères jouent déjà ici. Je suis un fan du Heat. Je serai un fan des Suns. Je serai un fan des Clippers. Je serai un fan de toutes ces équipes où mes frères jouent. Comme vous pouvez le voir, Rodney, Tyler, Bam, nous resterons des frères. Au bout du compte, ça va plus loin que le basket. »

Des paroles justes mais on sent quand même que le nouveau joueur des Sixers a été atteint par son transfert. On a hâte de voir la prochaine rencontre pour le prochain duel aérien entre lui et Bam Adebayo.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.







More in News