Officiel : Roy Hibbert décroche un rôle de coach à Philadelphie, une bonne nouvelle après des années sombres – The Daily Dunk
Connect with us

News

Officiel : Roy Hibbert décroche un rôle de coach à Philadelphie, une bonne nouvelle après des années sombres

Source photo : Yahoo Sports

Avis à ceux qui suivent la NBA depuis peu seulement : Roy Hibbert est de retour dans la grande ligue! Qui ça? Roy Hibbert, l’ancien pivot de l’équipe des Pacers tenant tête au grand Heat des années 2010 (finaliste de conférence deux fois de suite, 2013 et 2014). Si ce nom ne vous évoque rien, c’est probablement parce que le joueur a coupé court à sa carrière à seulement 31 ans, après un enchaînement d’échecs et de trades consécutifs. Incapable de s’adapter au jeu actuel, l’ancien All-Star a donc définitivement dit au revoir aux parquets afin de se reconvertir dans le coaching ; et c’est à Philadelphie qu’Hibbert va tenter sa première expérience dans un staff.

Tombé dans l’oubli au fur et à mesure des années à cause de son profil et l’évolution du jeu, Roy aura d’avantage marqué la NBA de ses déboires que de faits d’arme à son actif. Pourtant, on se souvient de lui en tant qu’énorme défenseur protégeant sa raquette et dissuadant n’importe quel adversaire du haut de ses 2m18. Le pivot était même parvenu à faire son apparition au All-Star Game (2012 & 2014) ainsi qu’à lutter pour le titre de défenseur de l’année durant la même période. Malheureusement, le géant restera principalement dans les mémoires pour sa fin de carrière tragique et ses échecs cuisants en Playoffs (Hibbert détient le record du nombre de matchs avec 0 points dans un match de Playoffs en ayant été All-Star, 4 en 2014). Ses passages éclair aux Lakers, aux Hornets et aux Nuggets où il ne jouera que 6 matchs ne lui auront pas permis de remonter la pente et c’est l’été dernier qu’il décidera de mettre un terme à une carrière qui n’en finissait plus de chuter. Un an plus tard, c’est par une reconversion que l’ancien All-Star fait son retour en NBA, et comme annoncé par Shams Charania, ce sont les 76ers qui lui ont offert un rôle au sein du staff de développement des joueurs. Véritable tour de contrôle des Pacers durant les années 2010, Roy Hibbert s’est d’ores et déjà investi dans sa nouvelle mission au micro de Ben Standig de The Athletic, en évoquant notamment la NBA moderne :

« Dans le jeu d’aujourd’hui, vous devez être capables d’espacer le terrain, d’être mobile, de défendre des shoots à 3 en sortie d’écran afin de s’assurer que Steph Curry n’ait pas un shoot ouvert. Il suffit de dire aux pivots de travailler ces aspects. J’étais un produit de l’ère des grands pivots dominants. C’est une nouvelle ère, maintenant les joueurs savent qu’ils ne vont plus être au post-up autant qu’ils l’étaient auparavant, ils doivent être en mesure d’espacer le terrain et de se déplacer rapidement. »

Si le pivot a toujours été incapable de s’adapter aux évolutions dont il parle durant sa carrière, il n’empêche qu’il les a comprises et que très vite, il a saisi que sa place serait menacée. Ainsi, le moment était venu de léguer ce qu’il avait appris, après une année loin des parquets NBA. A désormais 32 ans, Roy Hibbert pourra apporter son expérience et sa défense à des joueurs déjà confirmés (Embiid, Horford) ainsi qu’à des jeunes comme Jonah Bolden qui ne demandent qu’à grandir. Au delà des intérieurs, le nouveau Coach pourra enseigner à ses joueurs les erreurs qu’il a commises afin que ceux-ci ne les reproduisent pas, et peut-être gravir les échelons jusqu’à obtenir un vrai rôle de coach dans le futur.

D’un All Star confirmé à un joueur qu’aucune équipe ne veut signer, Roy Hibbert aura connu un premier bouleversement très tôt et son incapacité à s’ajuster aux évolutions du jeu aura tué sa carrière. Finalement, ce bon vieux Roy a décidé que son histoire en NBA n’allait pas se terminer de cette manière et c’est aux 76ers qu’il débarque en tant que Coach en développement de joueurs. On espère que les conseils de l’ancien All-Star permettront à Jojo d’aller chercher un titre DPOY l’année prochaine, titre que Roy lui n’a qu’effleuré.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.







More in News