Connect with us

Actualités

Gordon Hayward la snitch : des joueurs organiseraient des pickup-games

Express

Gordon Hayward n’est pas cool. Plus de doute sur un retour de la NBA, reste à savoir sous quelle forme. Il est fort probable que les Playoffs soient au rendez-vous, avec ou sans match de prépa au préalable. La reprise va donc être intense après près de 80 jours sans basket, et les organismes vont beaucoup subir. Mais selon Gordon Hayward, la reprise pourrait être plus simple pour certains que pour d’autres.

Lorsque les premières mesures de confinement ont été prises, les joueurs se sont retrouvés dans l’obligation de rester chez eux avec leur famille, avec impossibilité de se rendre aux salles d’entrainement de leurs franchises. Les coachs ont donc envoyé différents programmes aux joueurs pour garder la forme durant cette période de doutes afin de ne pas être pris au dépourvu lors d’une éventuelle reprise.

Mais les USA n’ont pas été touchés de manière uniforme par la crise sanitaire de Covid-19, et certains états s’en sortent bien mieux que d’autres. Ainsi, c’est principalement la côté Est, avec New York et Boston en première ligne, qui a le plus subie cette épidémie. Les mesures prises par le gouvernement ont donc été plus drastiques que dans l’Ouest par exemple. Cela met donc à mal le principe fondamental du sport qu’est l’égalité. Selon Gordon Hayward, des joueurs d’autres franchises et même des Celtics ont pu avoir plus de facilité que lui à s’entraîner, voire même à jouer au basket pour de vrai.

« Je peux presque garantir qu’il y a des joueurs qui jouent des pickup-games quelque part, qui jouent du vrai basket dans différents États », a déclaré Hayward. « C’est évidemment un avantage pour les joueurs qui ont fait cela. Je ne sais pas où se trouvent tous nos gars. Beaucoup d’entre eux ne sont pas là. Pour moi, en étant ici à Boston avec les trois filles, je n’ai pu aller nulle part. Je ne veux pas dire que c’est un inconvénient, mais ne pas pouvoir jouer, c’est vraiment nul. C’est là qu’il faudra certainement donner à tout le monde le même temps pour trouver son rythme ».

Hayward ne souhaite donc pas spécialement pointer du doigt certains joueurs, d’ailleurs il ne nomme personne pendant son intervention. Il affirme juste que certains joueurs seront avantagés par rapport à des pères de famille comme lui qui ont dû rester auprès de leur famille pendant quasiment 3 mois en n’ayant que des entraînements basiques. Hayward veut donc une vraie préparation avant une reprise, sous peine d’assister à une boucherie au moment de rejouer.

Gordon Hayward craint donc une reprise trop hâtive de la NBA. S’il sait que plusieurs joueurs ont bravés les interdictions pour se retrouver et garder la forme ensemble, il sait aussi que pour les joueurs comme lui restés à domicile, la reprise pourrait occasionner de nombreuses blessures. Et question blessure, l’ailier des Celtics sait de quoi il parle.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"







More in Actualités