Connect with us

News

Frank Ntilikina n’a rien à se reprocher mais regrette le manque d’envie des siens : « On mérite pas de gagner »

La France a perdu et Frank Ntilikina n’a pas grand chose à se reprocher. Le meneur de jeu français aurait aimé que les siens remportent la victoire. La cruelle loi du sport.

Il fut tout simplement le meilleur joueur du match côté français. Il a tout fait en attaque, en défense, c’est en grande partie grâce à lui que la rencontre a continué à se dérouler avec un écart pas si conséquent mais un seul homme ne peut pas tout faire. Sa feuille de statistiques fut très propre à la fin de la rencontre : 16 points à 7/12 au shoot, 2 rebonds et 2 passes.
Dans le dernier quart-temps, il aura été très bon, notamment sur pick and roll. Sans Evan, qui était déjà maladroit de base, il en fallait bien un pour mener son équipe au scoring. Ce ne fut pas suffisant et il a manqué ce stop, ce panier, ce lancer, qui aurait pu faire basculer la rencontre dans l’autre sens. Interrogé en conférence de presse, Ntilikina ne pouvait qu’être déçu du résultat mais il n’oublie pas qu’il reste encore un match à jouer, pour aller attraper une médaille pour l’honneur.

C’était la chance d’une vie. Avec une équipe de team USA out, l’Argentine pas aussi forte qu’en 2004 et une soi-disant Espagne vieillissante, c’était le moment d’aller chercher l’or et montrer que la France est une top nation du basket international. Malheureusement, ces deux équipes ont un mental que nous n’avons pas encore et nous n’avons jamais pu répondre, notamment face au défi mental. Les bleus ont été dominés physiquement, l’Argentine a entamé le match de la meilleure des manières et nous n’avons jamais su répondre. Ntilikina ne se servira pas d’excuses avec le peu de repos qu’ont eu les français. Il fallait être fort mentalement, ce qui ne fut pas le cas pour la plupart des joueurs. Que dire de la réussite horrible à 3 points et aussi aux lancers, ce qui nous aura définitivement plombé…

L’Argentine était un cran pour ne pas dire deux crans au-dessus. Tant d’efforts pour avoir battu team USA, pour finalement se retrouver dehors en demi. Ca sonne beaucoup français…

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Un voyage à gagner à Brooklyn e participant à la bonne cause




SOIRÉE NBA @ TOULOUSE LE 22 OCTOBRE




More in News