Connect with us

News

Nicolas Batum est un très bel orateur : « Ils nous ont rentré dedans, on a jamais su répondre, ils méritent de gagner »

Après Ntilikina, ce fut au tour de Batum de parler devant les micros de canal +. Comme tous les français, il est triste de cette défaite contre l’Argentine qui file donc en finale pour essayer d’être champion du monde.

Nicolas Batum a été exécrable, c’est le cas de dire. Il a été « correct » en défense mais sans plus. En tant que capitaine, on aurait aimé qu’il donne plus de la voix, puisque ses coéquipiers ont été au bord de la rupture dès les premières secondes. Il termine la rencontre à 3 points, un shoot survenu durant le 3ème quart-temps. Hormis cette belle action, le néant complet. Constamment coincé derrière la ligne à 3 points, il n’a pas même pas été un facilitateur pour Rudy Gobert, comme ça avait pu être le cas dans la dernière rencontre contre face à team USA. Un match à définitivement oublier et en tant que vétéran, il a déçu dans ce rôle aujourd’hui puisque la France semblait si proche de cette foutue place en finale. Qu’il se rassure, tous ou presque dans l’équipe (sauf Ntilikina) ont raté leur match contre Scola et ses copains. Interrogé après la rencontre, il prêche la bonne parole.

C’est tout de même un comble de n’avoir pas eu faim en demi-finale. S’ils ne peuvent pas se montrer plus agressifs que leurs adversaires en demie, on se demande quand ça sera le cas et le mental pêche encore chez nos français. Nicolas Batum le dit, ils ont été agressifs dès le début de rencontre, ils nous ont rentré dedans et tant en attaque en défense, aucune réponse a été donnée et le sursaut d’orgueil n’étant jamais survenu. Concernant l’excuse de la fatigue, il la réfute puisque les argentins ont fait le même voyage qu’eux. Toujours aucune réponse hormis sur quelques séquences et surtout une Argentine bien plus prête qu’eux mais il reste encore un match et il faut rester ensemble, puisqu’il y a une médaille à aller chercher contre l’Australie qui sera d’ailleurs cramée, ayant jouée plusieurs prolongations. Rendez-vous dimanche pour essayer de tenter de créer l’histoire, encore une fois.

Terrible désillusion et il n’y a pas véritablement un à pointer du doigt, tellement l’équipe a été décevante et pas bonne, comme le dit Nicolas Batum. Que le week-end sera long…

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Un voyage à gagner à Brooklyn e participant à la bonne cause




SOIRÉE NBA @ TOULOUSE LE 22 OCTOBRE




More in News