Connect with us

News

La France se fait démonter dans tous les sens du terme : Luis Scola en mode MVP guide l’Argentine en finale !

Source de l'image : FIBA Basketball World Cup

Après le magnifique succès face aux États-Unis (89 à 79), nos Bleus se sont directement re-concentrés sur un nouvel objectif : battre l’Argentine et rejoindre les Espagnols en finale de la Coupe du Monde, dimanche.

L’Équipe de France s’incline 80 à à 66 face aux Argentins au terme d’une rencontre si frustrante. L’Argentine rentre très bien dans le match en infligeant un 10-2 à des Bleus maladroits et surpris par le rythme des Sud-Américains. Si l’Argentine reste devant, le second créateur Français, Nando De Colo, déjà en rythme, permet aux Bleus de réduire l’écart. Louis Labeyrie, assez peu utilisé jusqu’ici, se signale lui en marquant par deux fois à trois points. À la fin du premier quart et après une difficile entrée dans la rencontre, les Bleus sont seulement menés 21 à 18 par les Argentins. L’inusable Luis Scola (39 ans) en est déjà à 10 points ! Avec des rotations différents de l’accoutumée, l’EDF monte en agressivité au second quart, répondant au défi physique imposé par son adversaire du jour. Les Argentins ont à nouveau une bonne séquence à mi second quart et créent un léger écart. Evan Fournier, malgré sa maladresse (4 sur 13 au tir), reste agressif et conquérant, tout ce qu’il faut aux Bleus pour peser dans cette rencontre ! Rien ne semble sourire aux Bleus, maladroits au tir, dominés au rebond et à -7 (39-32) à la mi-temps après un shoot à trois points très difficile de Facundo Campazzo (8 points), marqué juste avant le buzzer.

Après la pause, les Argentins reprennent sur le même rythme et étouffent les Français. Des Bleus à cours de solutions offensives et défensives sont à -14 (52 à 38 pour les Argentins) à la moitié du troisième quart-temps. Les mauvais choix, les incompréhensions et les airballs s’enchaînent du côté des Bleus alors que les Argentins pressent sans relâche et jouent juste offensivement. Frank Ntilikina (11 points) essaye de réveiller ses troupes mais rien n’y fait. L’EDF termine ce troisième quart, perdu 23 à 12, mené de douze points (60 à 48), et avec une attitude peu encourageante pour le reste de la rencontre. Amath M’Baye entame le dernier quart avec une réussite à trois points, son premier tir de la rencontre ! Ntilikina (15 points) continue lui de prouver qu’il y croit encore, au contraire de ce que certains de ses coéquipiers font transparaître… Malgré les efforts Français, l’écart reste proche des dix points et monte même à dix-sept points à trois minutes de la fin. L’inusable Scola continue de mettre la misère à des Bleus K-O debout. Au final, des Bleus n’ayant jamais joué leur jeu durant la rencontre, sortent la tête basse et battus 80 à 66 par l’Albiceleste.

La maladresse Française au tir (7/31 à trois points), au lancer également (13/25) et de nombreuses erreurs défensives flagrantes, alliées à la défense de fer Argentine et à leur jeu au QI basket très élevé aura précipité le naufrage des Bleus. Les Sud-Américains ont obtenu leur ticket pour la finale du tournoi en jouant leur jeu et obligeant les Français à sortir du leur, tricotant beaucoup trop et oubliant leur collectif si fort auparavant. Les leaders offensifs habituels, Evan Fournier (16 points à 6/17) et Nando De Colo (11 points à 2/5) ont été cadenassés et Rudy Gobert (3 points à 1/3) pas trouvé du match. Seul Frank Ntilikina (16 points à 7/12) a su prendre ses responsabilités offensivement, au contraire d’un Nicolas Batum transparent (3 points à 1/6). Côté Argentin, le duo formé par Luis Scola (28 points et 13 rebonds) et Facundo Campazzo (13 points, 7 rebonds et 6 passes) aura fait si mal aux Bleus, tout comme Gabriel Deck (13 points). L’énergie et le cœur de cette équipe auront fait la différence dans ce match.

Quelle déception pour les Bleus ! Les Argentins s’en vont affronter l’Espagne pour se disputer la médaille d’or mondiale ce dimanche; tandis que l’EDF retrouvera l’Australie pour tenter de remporter la médaille de bronze.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Un voyage à gagner à Brooklyn e participant à la bonne cause




SOIRÉE NBA @ TOULOUSE LE 22 OCTOBRE




More in News