Evan Fournier trashtalké par Michael Jordan devant ses amis : "Et tout de suite, tu comprends que le gars est complètement taré"
*
Connect with us

Actualités

Evan Fournier trashtalké par Michael Jordan devant ses amis : « Et tout de suite, tu comprends que le gars est complètement taré »

Rencontrer Evan Fournier dans la vraie vie, ça doit être quelque chose, alors imaginez rencontrer Michael Jordan. Même pour un joueur confirmé tel qu’Evan, ça a eu son petit effet. Au final, leur rencontre résume parfaitement l’image qu’on peut se faire de His Airness. Un flow intersidéral et un maniaque du trashtalking. Evan Fournier doit encore en rigoler à l’heure qu’il est.

On ne présente plus Michael Jordan et si on veut faire dans le cliché, il est symbolisé pour être un homme de pouvoir, qui gagne, qui parle et toujours avec son cigare. Evan Fournier peut en parler mieux que personne car tout ça, il l’a vécu en direct. Forcément, quand on est un bon joueur au sein de la ligue, croiser des superstars NBA retraitées n’est pas rare et le français a eu ainsi l’occasion de parler avec Michael Jordan. Dans une interview sur canal +, le joueur des Knicks s’est exprimé sur un moment plutôt fun, lorsque le GOAT s’est amusé à le chambrer mais aussi à le complimenter. C’est une sorte de marque de respect et le français a trouvé ça plutôt marrant. Une preuve que Michael Jordan connait bien le français :

« Hors du terrain, j’ai déjà rencontré Michael Jordan. C’était à son anniversaire, à Paris. Il y avait eu un diner à la Mairie de Paris.

C’est l’une des rares fois où je me suis dit : « Wow ! » Il était avec son cigare, bien sûr. Je me suis dit :

Ah ouais, là… c’est Michael, quoi ! » J’ai parlé un petit peu avec lui. Et tout de suite, tu comprends que le gars est complètement taré.

Il est trop compétitif. Il me parle, il me demande comment ça va, et là il dit à sa pote : « Lui, c’est un meilleur shooteur que moi ! Mais c’est tout hein, pour tout le reste je suis meilleur que lui ! »

Je me suis dit : « Gros, Mike, on passe un bon moment, arrête ». Tout de suite dans l’esprit de compétition. Ça montre l’image du bonhomme aussi.

Une histoire pour le moins drôle mais assez symbolique de qui est Michael Jordan. MJ n’a jamais forcé pour être un winner, c’est dans sa nature d’être toujours dans la gagne et la compétition mais avec le temps, il s’est quand même assagi… Et quand Jordan lui même te dit que tu es meilleur au shoot que lui, ça en dit long sur le joueur que tu es en NBA.

Merci à Michelle Lambert : la femme qui a sauvé Jimmy Butler

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités