*
Connect with us

Actualités

Evan Fournier commence déjà à chambrer les journalistes New-Yorkais : le garçon est comme un poisson dans l’eau !

Source photo : Closeup 360

Il voulait une grosse plateforme, là voilà. Evan Fournier est une grande gueule et le français est au meilleur endroit du continent pour s’épanouir au mieux.

Un peu de légèreté le temps d’un instant dans ce média day qui tient toutes ses promesses. En effet, Evan Fournier a pu montrer que son trashtalking était au niveau d’une franchise comme New-York. Les journalistes ne le connaissent pas encore très bien, ainsi, le meilleur scoreur de l’équipe de France raconte qu’il a fait un peu de Judo, puisque ses parents étaient de grands judokas à un niveau national. Toutefois, il rappelle n’avoir jamais fait de club, jusqu’à cette fameuse phrase qui a fait rire tout le monde : « Je peux te botter le cul quand même, t’en fais pas, » en réponse au journaliste Stefan Bondy, qui avait alimenté le sujet.

L’ambiance est bon enfant à New-York mais ce n’est que le début de la pré-saison, on sait que tout peut aller très vite et derrière les blagues, Evan Fournier devra assumer sur les terrains dans quelques semaines. C’est un tout nouveau défi pour lui.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités