*
Connect with us

Actualités

Eric Gordon s’est pris pour James Harden : 50 points avec 20 lancers tentés et Utah prend l’eau à domicile

Pour une victoire, c’est une grosse victoire (126 à 117). Pas de Russell Westbrook, pas de James Harden et pourtant Houston repart bien avec la victoire. Le grand homme de la soirée se nommait Eric Gordon : 50 points à 14/22 au shoot, 6/11 à 3 points et 16/20 aux lancers, 6 rebonds et 6 passes décisives. L’arrière des Rockets a établi un record en carrière et ces 20 dernières années, il n’y a que lui et James Harden, à avoir atteint cette barre mythique à Houston. Ni T-Mac et ni Yao n’avaient réussi telle prouesse offensive. On le savait chaud mais pas à ce point et le début de rencontre annonçait déjà la couleur avec 11 points de suite à lui tout seul. De l’autre côté, Donovan Mitchell n’est pas mal non plus avec 36 points au compteur au total. Houston domine ce premier quart-temps et le Jazz est trop maladroit pour répondre, l’histoire de leur match. Mitchell essaye de réagir dans son duel avec son vis à vis en alignant 3 shoots de suite dans le début de 2ème quart-temps mais Utah n’arrive pas à vraiment revenir dans la rencontre et passer devant. Ce match ressemblait trait pour trait à celui contre les Mavs mais le holdup n’aura pas lieu.

Dans le 3ème quart-temps, les coéquipiers de Rudy Gobert pensent avoir réalisé le plus dur en revenant à 6 points. A son tour, Bogdanovic a inscrit 3 paniers à 3 points de suite et cette fois, le duo Rivers – House (42 points combinés) se charge de répondre pour les repousser à nouveau. De +6, Houston passera à +15. Bogdanovic est le seul à mettre dedans à 3 points et pour une raison incompréhensible, ses coéquipiers vont allumer. Le dernier quart-temps sera très offensif ou du moins pas assez défensif. Eric Gordon s’occupe de driver vers la raquette, chercher ses points sur la ligne des lancers, balancer à 3 points. Une impression de voir James Harden avec le crane rasé. Pendant ce temps, le Jazz balance de manière intempestive les shoots extérieurs, sans servir sur Gobert qui ne tentera que 5 petits shoots. Alors oui, il n’a pas vraiment été bon et Houston semble être sa bête noire mais ses potes n’ont pas mis du leur. De cette manière, les Rockets s’imposeront et après 3 quart-temps très sérieux, ils repartent sans la victoire et surtout sans leurs deux All-Stars ! Pour terminer, un bigup à Thabo qui n’a peut être mis que 9 points mais quel apport et surtout des moves à la Kevin Durant, de quoi faire lever plusieurs fois son banc !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités