Connect with us

Actualités

Envergure Bomb : le français Yves Pons se présente à la draft !

Source de l'image : Caitlyn Jordan/RTI.

C’est maintenant officiel : Yves Pons est le troisième Français à annoncer sa présence à la session 2020 de la draft NBA. Le joueur de 21 ans rejoint donc les deux meneurs Killian Hayes et Theo Maledon sur la liste.

L’information est tombée ce vendredi par le biais du média français Envergure. Invité d’un épisode du podcast Envergure Pod enregistré en début de semaine, Yves Pons a officialisé sa présence à la draft NBA 2020 ce vendredi au moment de la publication de son passage chez les spécialistes des jeunes prospects. Après une troisième saison NCAA aboutie, le polyvalent Français, ayant principalement évolué au poste 4 cette saison, choisit donc de quitter son équipe des Tennessee Volunteers pour tenter sa chance en NBA. Malgré le contexte actuel inédit et le flou entourant le processus de draft, Pons a choisi deux jours avant la fermeture des candidatures d’ajouter son nom à la longue liste de joueurs souhaitant faire le grand saut : « Oui, j’ai décidé de me présenter. Là, d’ici la fin de la semaine (dimanche à 23h59 à New-York) je vais devoir mettre mon nom officiellement. J’attends les papiers et ensuite j’enverrai le mail pour me présenter officiellementQuoi qu’il arrivait j’avais décidé de me présenter après cette année, c’était ma troisième année (en NCAA) : je commence à me faire vieux ! Étant donné que j’ai fait une bonne année, c’était légitime de me présenter. (…) Avec tout ce qu’il se passe, avec le COVID-19, ça a un peu retardé l’échéance. On ne savait pas trop si ça valait le coup ou pas mais finalement on va le faire !« . Ce dernier a malgré tout confié à l’équipe d’Envergure se réserver le droit de retourner en NCAA réaliser sa quatrième et dernière saison l’an prochain si le scénario pré-draft jouait en sa défaveur. Pour l’instant, la date limite de ré inscription en championnat universitaire reste fixée au 3 juin, ce qui lui laisse donc un peu de temps pour tâter le terrain avec de possibles courtisans en NBA.

Ce dernier sort en effet d’une saison très aboutie avec la fac du Tennessee. Après deux premiers exercices mitigés dûs à un faible temps de jeu, Pons a beaucoup travaillé durant l’été et s’est vu offrir le choix d’évoluer au poste 4 après le départ de certains de ses coéquipiers pour la grande ligue. Auteur de 10,8 points à 48,9% au tir dont 34,9% à trois points et 63,8% aux lancers francs, 5,4 rebonds et 2,4 contres en 33 minutes de jeu en moyenne, le swingman mesurant 1m98 a pu révéler à tous la belle progression de son jeu. Déjà connu et reconnu pour son physique hors norme et ses qualités défensives au dessus de la moyenne, le natif d’Aix-en-Provence a progressé au tir pour accroître sa panoplie. Élu défenseur de l’année de la Southearn Conference, Pons continue à s’entraîner seul chez lui pour conserver la forme en attendant de connaître la suite. Pour appréhender au mieux le processus de la draft et avoir différents avis, le Français a pu compter sur le soutien de plusieurs actuels ou anciens membres de son équipe universitaire : « J’ai beaucoup parlé avec le premier assistant coach. Mais aussi avec mon mentor et puis avec mes anciens coéquipiers partis en NBA : que ce soit Admiral Schofield, Grant Williams, Kyle Alexander et aussi Jordan Bone. Je leur ai demandé s’ils avaient eu des retours similaires après leur troisième année et quelles réflexions ils avaient eu. J’ai eu des bons retours donc ça m’a permis de mûrir mon choix. »

Yves Pons : retenez bien ce nom parce qu’il a un profil très à même de pouvoir taper dans l’oeil de certaines équipes NBA ! Pour le découvrir plus en détails, on vous laisse écouter le podcast de l’équipe d‘Envergure lui étant consacré mais aussi l’article que ces derniers ont rédigé et présentant son profil.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités