Connect with us

Actualités

Éloigné de la NBA depuis un an, Gerald Green éveille l’intérêt de trois équipes !

Source de l'image : Troy Taormina-USA TODAY Sports.

Shooteur vétéran au profil réputé, Gerald Green était bien installé à Houston avant d’être coupé par une inattendue blessure au pied juste avant l’entame de la saison 2019-2020. Désormais guéri, ce dernier pourrait bien faire son retour en NBA dans les prochaines semaines.

Victime d’une malchanceuse fracture du pied gauche au début du mois d’octobre 2019 qui aurait normalement dû l’éloigner des parquets pour l’ensemble de la saison actuelle, Gerald Green pourrait bien avoir été indirectement aidé par la pause forcée de la compétition due au Covid-19.  Pour cause, désormais remis de sa blessure et de retour en forme, le vétéran de 34 ans aurait plusieurs courtisans se disant prêt à l’accueillir pour boucler leurs rotations en vue de la fin de saison disputée sous un inédit format à 22 équipes à partir de la toute fin juillet.

Comme l’a rapporté John Hollinger du média The Athletic au sein son article dédié aux joueurs les plus intéressants à signer avant la reprise de la NBA, Green a un profil qui plaît à différentes ambitieuses équipes de la ligue. L’ancien membre du front office des Grizzlies désormais devenu chroniqueur en énumère pour l’instant trois, le Thunder d’Oklahoma City, les Pacers d’Indiana et le Jazz d’Utah :

« Présumé absent pour l’ensemble de la saison après s’être cassé le pied durant l’intersaison 2019, Green a eu assez de temps pour se rétablir et pourrait être l’ailier shooteur très recherché par certains contenders. Son ancienne équipe, les Rockets, ne sont pas autorisés à le reprendre après l’avoir échangé en février, ce qui laisse la porte ouverte à des équipes qui ont besoin de renfort sur les ailes comme Oklahoma City, Indiana (qui a perdu Jeremy Lamb) ou Utah (sans Bojan Bogdanovic) pour le recruter.« 

L’arrière/ailier aux douze saisons NBA possède une expérience non négligeable et des qualités de shoot recherchées par plusieurs équipes à l’effectif un peu court alors que le format choisi pour la reprise de la compétition va engendrer un gros enchaînement de matchs sur une courte durée. Pour rappel, Green sortait de deux saisons passées au sein de l’effectif des Houston Rockets en tant que troisième arrière très souvent aligné aux côtés du duo Paul-Harden. Il avait tourné lors de l’exercice 2018-2019, à 9,2 points à 40% au tir dont 35,4% à trois points et 2,5 rebonds en 20 minutes de jeu en moyenne. Il aura quitté le Texas par la porte en février, faisant partie du deal à quatre équipes permettant l’arrivée de Robert Covington à Houston. Green sera directement coupé par son nouvel employeur, les Denver Nuggets, puisque toujours blessé à ce moment-là de l’année.

Dès demain, les 22 équipes disputant la fin de saison à Orlando cet été seront autorisées à recruter pour boucler leurs effectifs. Gerald Green fait partie des joueurs actuellement libres étant éligibles. Peu nombreux, ces derniers seront très vraisemblablement très courtisés !

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités