*
Connect with us

Actualités

Drake, Stephen Curry et Draymond Green, le big 3 des Warriors d’une soirée : l’anecdote de la nuit est pour Steve Kerr

Les Raptors et les Warriors partageront une histoire unique et ce n’est pas pour rien que le match d’hier a été croustillant. Steve Kerr en a profité pour raconter une anecdote marrante sur Drake, Draymond Green et Stephen Curry.

Les Warriors et les Raptors seront connectés à vie. L’échange Vince Carter et Antawn Jamison le soir de la draft 1998. Ce même Vince Carter qui 2 ans après, réalisera le Slam Dunk Contest qui révolutionnera la NBA… à Oakland, chez les Warriors. Les destins se recroiseront en finale NBA 2018, lorsque les Raptors gagneront leur premier titre NBA et sans doute le seul avant un paquet d’années. Comme un symbole, Stephen Curry fera son retour contre les Raptors après une longue blessure, le 6 mars 2020. Ce sera d’ailleurs son dernier match de l’année (à cause du virus) avant le retour de la nouvelle saison. Durant la conférence de presse, Steve Kerr a tenu à rappeler une belle anecdote concernant Drake, fan des Raptors, superstar du hip-hop, et surtout ambassadeur NBA, accompagné de Draymond Green et Stephen Curry :

«Il y a des années, nous nous envolions pour L.A. après notre match à domicile. … Et Steph et Draymond n’étaient pas dans l’avion à l’heure du départ… Et Steph m’a dit: «Oh my bad, je suis avec Drake et Draymond, nous sommes toujours à la salle.»… Nous avions un règlement d’équipe, le moment où vous pourriez amener un ami dans l’avion quelques fois par an. Et à mon insu, Steph a décidé d’utiliser l’un de ses jokers pour Drake. Alors Drake est monté dans l’avion cette nuit-là avec Draymond et Steph, et je les ai tous les trois condamnés à une amende pour retard. Et Drake a payé son amende de 500 $. »

Drake est souvent moqué pour être le Paul Pierce du Hip Hop en terme de pronostic foiré. Mais on est bien content d’avoir un fan de basket aussi passionné que lui dans nos rangs. Aucune star de cinéma ou de musique n’est aussi à fond que lui dans son sport préféré. Non seulement pour faire le type dans les tribunes mais aussi pour s’investir personnellement et professionnellement. Il n’hésite d’ailleurs pas à lâcher des « bars » pour le monde qui l’inspire tant, Stephen Curry ne pourra que confirmer : « This shit a mothafuckin’ lay-up, I been Steph Curry with the shot, Been cookin’ with the sauce, Chef Curry with the pot, boy, 360 with the wrist, boy. » Des lyrics sorties de son désormais classique 0 to 100. Même s’il n’est plus chez les Warriors, Kevin Durant est par exemple passé dans le fameux clip « Laugh Now, Cry Later », avec une dédicace aux Raptors en portant une veste de draft. En bons grands bavards qu’ils sont, Draymond Green et Drake s’étaient d’ailleurs chauffés pendant la finale. Après la rencontre, Stephen Curry a validé les propos de cette anecdote de Steve Kerr :

« Nous nous sommes retrouvés coincés dans le parking de l’Oracle… nous étions en back to back pour L.A. et moi et Draymond étions définitivement en retard […] Je pense qu’il l’a mis dans une chanson, lui prenant l’avion de l’équipe. »

Une histoire à se tordre de rire et qui montre une nouvelle fois la proximité entre le monde du rap et celui de la NBA. On a hâte de revoir Drake sur le bord du terrain…

Steve Nash ne veut pas lâcher le morceau sur Kyrie Irving : « C’est une affaire privée »

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités