Connect with us

Actualités

Draft NBA : trois franchises du top 10 prêtes à abandonner leur choix ?

NBA – J-28 pour le premier jour de la draft 2024 ! Alors qu’il se déroulera pour la première fois sur deux jours différents, le grand rendez-vous d’après playoffs est comme chaque année attendu à différents degrés selon les phénomènes qui se cachent parmi les nombreux inscrits. Ce n’est pas forcément le cas de la cuvée de rookies à venir. À tel point que trois franchises du top 10 seraient prêtes à laisser tomber leur pick en échange de joueurs déjà prêts à jouer dans des équipes qui se veulent compétitives.

Non, la cuvée 2024 ne s’annonce pas comme la meilleure draft de tous les temps. Malgré la présence d’Alex Sarr et Zaccharie Risacher en haut des Mock Draft, les différents prospects attendus parmi les premiers appelés par Adam Silver n’emballent pas vraiment les foules. Des bons joueurs, du role player élite parfois, mais aucune future pointure de la Ligue à en croire une bonne majorité d’observateurs. Et ce n’est pas le Draft Combine qui semble avoir convaincu tous les GM de l’inverse. À tel point que trois franchises sorties dans le top 10 par la loterie réfléchirait à la possibilité d’envoyer leur pick ailleurs afin de récupérer une compensation autrement intéressante à leurs yeux, selon les informations de Michael Scotto. Le journaliste de HoopsHype a ainsi donné le trio suivant : Memphis, Utah et Houston.

Pour les premiers nommés, la saison 2023-2024 a ressemblé à un long cauchemar. Privé de Ja Morant lors des 25 premières rencontres, Memphis a traversé le début de saison comme un fantôme, et comptait sur le comeback de sa superstar pour tenter d’accrocher le wagon des playoffs. Manque de bol, après un retour en fanfare du meneur, ce dernier a du déclaré forfait pour le restant de la saison au bout de 9 petits matchs. Après cette nouvelle, on décide de sortir le tank du côté des Grizz, qui ont conclu la saison avec le 7e pire bilan. Mais la loterie a fait des malheureux dans le Tennessee, faisant chuter de deux places le pick des Grizzlies. Un choix trop haut pour tenter un véritable pari (Zach Edey), mais trop bas pour choisir Donovan Clingan, le pivot de UConn, attendu dans le top 6. Pour entourer ses jeunes stars revanchardes après un an de stand-by, le front-office de Memphis serait prêt à rendre disponible ce choix dans le but de récupérer ce fameux pivot à associer à Jaren Jackson Jr. Avec en tête, l’objectif de retrouver son statut de contender.

Dans l’Utah, la situation est quelque peu différente. Dans le flou depuis un an et demi, le projet du Jazz pourrait prendre une autre tournure cet été, dans le but de se (re)mêler à la course aux playoffs dans l’enfer de l’Ouest. La seule pièce intouchable ? Lauri Markkanen. Ce qui rendrait disponible pas mal de joueurs intéressants, les picks 10 et 29 de la draft 2024 et une bonne flopée d’autres choix de draft récupérée au gré des échanges pour faire exploser le roster de l’ère Gobert-Mitchell. De quoi constituer un package plutôt sympa pour tenter de trouver le bon associé à l’ailier finlandais, alors que Bronny James a notamment été observé par la franchise de Salt Lake City.

Du côté des Rockets, on a été pris de court par la bonne saison des hommes d’Ime Udoka, qui a su créer une certaine harmonie autour d’Alperen Sengun. Si le pivot turc a montré qu’il était sans doute le franchise player en puissance de cette franchise, la montée en puissance de Jalen Green lors de l’absence de son coéquipier dans la peinture peut faire tourner des têtes. Tout proche du play-in, Houston a profité de la saison sans âme des Nets pour se placer sur le podium de la draft à venir. Un pick autrement intéressant qui, accompagné d’un ou plusieurs éléments du roster en place (Jalen Green ?), peut rapidement se transformer en win-now player. C’est en tout cas le souhait de la franchise, pressée de retrouver les sommets après quelques saisons à tutoyer les abysses de la nullité.

Pas impressionnés par le niveau de la cuvée de la draft 2024 et à la recherche d’autres choses que d’un rookie à développer, Memphis, Houston et le Jazz seraient ouverts à l’idée d’envoyer leur pick de draft à qui le voudra bien, en échange d’un profil bien établi par chacune des trois équipes. À un peu moins d’un mois du grand rendez-vous, la draft agite déjà la NBA.

Rajon Rondo enfile les gants de boxes face à Ray Allen

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Houston en négociations avec les Nets et les Grizzlies pour le troisième choix de la draft

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

More in Actualités