Connect with us

Actualités

Donovan Mitchell n’en croit toujours pas ses yeux : « ça ne semblait pas réel »

Source photo : NBA.com

Les Cavaliers font partie des franchises au haut potentiel cette saison, avec l’arrivée d’un nouvel All-Star en la personne de Donovan Mitchell. Très individuel (et inefficace) à Utah, l’arrière pourrait connaître (et proposer) un jeu plus collectif à Cleveland. 

Il est à l’origine du plus gros transfert de l’été : Donovan Mitchell a joué pour la première fois sous les couleurs de Cleveland, après cinq années passées à Salt Lake City et ça s’est plutôt pas mal passé, puisque Spida a été auteur de 16 points et 5 passes, en un temps de jeu limité. Nouveau départ pour l’arrière, qui peine encore à croire ce qu’il se passe.

A 100% ! [lorsqu’on lui demande si ça fait bizarre] Ça ne semblait pas réel. Aujourd’hui, j’ai pris le temps de prendre conscience de tout ça. Aujourd’hui, je suis resté assis, en regardant dans le vide et c’est un de ces moments où on se dit : ‘Wow, ça y est, on y est !’ Et puis, une fois sur le terrain, c’est du basket. Il y a encore des petites choses qui sont bizarres, un peu différentes. Mais je suis excité. Ça avance de la manière dont je veux que ça avance. 

Sur le papier, le projet est très excitant, avec Evan Mobley, avec Darius Garland, avec Jarrett Allen. Avec une mission notamment : créer une histoire à cette équipe, sans passer par LeBron James. Car la dernière fois que la franchise a connu les playoffs sans le King, la France s’apprêtait à avoir sa première étoile sur le maillot. La présaison sert à trouver des automatismes, à trouver le bon équilibre surtout entre des guards, qui aiment avoir la gonfle entre les mains. Malgré la défaite, cette première fut encourageante pour le backourt, avec 19 minutes pour Donovan Mitchell et 15 pour Darius Garland. L’ancien arrière du Jazz a plutôt été convaincu par ses débuts, ainsi que la prestation de son équipe. 

On a fait beaucoup de bonnes choses. En attaque, on se dit : ‘OK, il gère, mais ce n’est pas pour jouer en isolation’. C’est plutôt : ‘OK, il gère mais pour faire une action, pour créer. Je l’ai dit dans le vestiaire, on n’a pas appelé le moindre système de toute la première mi-temps, ce qui montre bien notre mouvement de balle.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ça change d’Utah. Darius Garland et Donovan Mitchell se cherchent, et c’est logique puisque ce sont eux qui auront la balle principalement. Ce n’est pas un hasard si le premier panier de Spida provient d’une passe décisive de son meneur, ce qui laisse présager de bonnes choses pour la suite. 

Les Cavaliers, avec Donovan Mitchell, ça va jusqu’où ? C’est une question qu’on peut se poser tant les bons joueurs sont nombreux dans l’effectif. Et clairement, Cleveland a le droit d’afficher de nouvelles ambitions ! 

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Donovan Mitchell se met déjà la pression malgré un début de saison quasi parfait

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités