*
Connect with us

Actualités

Devin Booker, roi du dimanche soir pour le game 1 : 40 points, 13 rebonds, 11 passes pour répondre à Paul George

Certains se demandent comment nos aïeux ont pu vivre sans technologie. Les fans NBA se demandent comment ils ont pu vivre sans Devin Booker. L’arrière a dû faire sans Chris Paul et a été à la hauteur du défi.

Devin Booker est un as. En plus d’avoir dégagé les champions en titre, puis le MVP en titre, Book a en plus réussi à éviter le Kardashian Curse. Rien que pour ça, il est devenu 1st ballot hall of famer. Pour sa première finale de conférence, durant ses premiers playoffs donc, Devin Booker a été étincelant d’efficacité : 40 points à 15/29 au shoot, dont 3/7 à 3 points, 13 rebonds, 11 passes. L’arrière a montré une aisance monstrueuse à mi-distance, notamment sur pick and roll où les Clippers ont insisté pour défendre en drop. Les pivots que sont Demarcus Cousins et Ivica Zubac ont pris très cher. Patrick Beverley, Paul George et Nicolas Batum furent gênés par les picks de Deandre Ayton, encore magique cette nuit et bien sûr imposant physiquement face « aux petits » de Los Angeles : 20 points et 9 rebonds pour le jeune joueur de 22 ans. Paul George tient son équipe à bout de bras et n’a rien perdu de sa superbe, notamment en première mi-temps. Depuis le match 3 face au Jazz, il est dans une zone assez indescriptible, pour un joueur qui galère depuis Indiana en playoffs. Il répond quasiment à chaque fois à Devin Booker mais c’est bien les Suns qui repartent avec 3 points d’avance à la mi-temps.

Dans le 3ème quart-temps, c’est encore les deux stars qui carburent en plantant plus de 10 points dans cette période. Mais Tyronn Lue va faire une « erreur » par la suite. Sortir PG13 et Devin Booker en profite pour planter quelques shoots de suite et créer un écart assez conséquent, à l’abord du money-time. Les Suns lâchent un 12 à 2 et les Clippers n’arrivent pas à répondre sans Paul George. Mais le véritable homme de cette fin de rencontre se nomme Mikal Bridges. Auteur d’un 3/3 en toute fin de match, il réussit à quasiment plier le match à lui seul. Les Clippers reviendront bien à deux possessions mais leur offense a été trop magnanime. Outre les 34 points de Paul George et les 24 points de Reggie Jackson, aucun autre joueur du 5 n’a réussi à atteindre les 10 points. Demarcus Cousins finira 3ème meilleur marqueur de l’équipe. Il y a 5 ans, ça n’aurait pas été un souci, ça l’est en 2021.

Les Clippers devront réagir en équipe et essayer de contenir au mieux Devin Booker, qui s’est promené dans tous les secteurs de jeu. Le duel avec Paul George a été un délice, on en veut 6 autres comme ça.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités