Connect with us

Actualités

Devin Booker écrase les Bulls : 51 points à 20/25 au tir (!!!!), la défense(?) des Bulls a vu rouge à Phoenix

Source photo ; Bright Side of The Sun

On parle souvent de joueurs qui banalisent l’excellence, et Devin Booker appartient clairement à cette case de joueurs. Les Suns trônent en tête de la conférence Ouest, Booker inscrit presque 30 points tous les soirs, Cameron Payne s’éclate dans le cinq majeur, et tous les voyants sont au vert. En moins bonne forme, le Bulls avaient tout l’air de victimes désignées, et comme prévu les taureaux se sont fait carboniser à Phoenix (113-132).

Il n’y a jamais réellement eu match cette nuit, les Bulls n’ayant jamais été capables de freiner leurs ardeurs des Suns d’un Devin Booker déchaîné. Sans Lonzo Ball et avec Alex Caruso sur le banc, les Bulls ont d’énormes difficultés à défendre les forts extérieurs. Du coup Booker s’est offert un véritable festival : 51 points, 4 rebonds, 6 passes, et surtout une impression de facilité déconcertante. Avec 25 tirs tentés en 30 minutes seulement passées sur le parquet, l’arrière des Suns n’a pourtant jamais donné la sensation de forcer les choses, et surtout, quelle propreté. 20 tirs réussis sur 25, dont un superbe 6/7 à 3-points, Devin Booker a survolé la rencontre, bien aidé par un DeAndre Ayton (26 points, 14 rebonds) qui lui offrait des écrans infranchissables. Pénétrations dans la raquette friable de Chicago, tirs à mi-distance ou du parking, l’arrière a sorti la panoplie complète cette nuit encore. Au final, les fans auront pour seul regret que la rencontre fut pliée aussi rapidement, poussant Monty Wiliams à ne plus faire jouer son franchise player dans le dernier acte. Au vu de sa lancée, il paraissait capable d’aller chercher son record  de 70 points, mais avec la victoire cette fois-ci.

Elle est loin l’époque où Devin Booker enchainait les grosses perfs sans jamais gagner. Aujourd’hui il est le leader dune équipe constamment prétendante au titre NBA, et l’un des scoreurs les plus inarrêtables de sa génération. Quand aux Bulls, il va falloir sérieusement se mettre à défendre les lignes extérieures. Ca tombe bien, leur prochain adversaire se nomme les Warriors… Carton en vue ? Ca se pourrait bien, et ça rappellerait de bons souvenirs à Klay Thompson qui avait inscrit son record de tirs primés face aux Bulls.

Quand Zion Williamson se transforme en TGV, attention les dégâts…

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités