*
Connect with us

Actualités

Devin Booker a un problème personnel avec les Sixers : l’arrière a torché Philadelphie, une habitude chez lui

Un bon samedi comme on les aime. La NBA avait programmé un beau match entre Phoenix et Philadelphie. S’il a été qualitatif, Devin Booker ne voulait pas que l’affaire se termine en buzzer beater,  à l’image de la rencontre face aux Bucks. Le joueur est injouable en ce moment et devrait gagner le titre de joueur de la semaine attribué demain.

Devin Booker joue un basket absolument dingue. Le mec pourrait venir en France histoire de réchauffer les températures hivernales, vu à quel point il est chaud. 28 points (contre 23.8 sur la saison) sur le mois de février à + de 50% au shoot. 3ème match de suite à au moins 30 points. Ses stats ce soir :  36 points à 14/23 au shoot dont 3/5 à 3 points, 5 rebonds et 4 passes. Sa 2ème mi-temps et bien sûr son 4ème quart-temps ont été assez fous. Avant d’y revenir, il faut comprendre que Devin Booker déteste les Sixers. Les chiffres sont là pour en attester : en 7 rencontres, Book a toujours planté 30 points ou plus face aux Sixers lors de leurs dernières confrontations. La dernière fois que ce n’est pas arrivé ? Il faut remonter au 23 décembre 2016. On rappelle juste qu’on est en 2021 quand même… Dans le 3ème quart-temps, Devin Booker plante 16 points avec une facilité déconcertante. Le 4ème QT est pas mal non plus, il n’y a qu’à demander au mec de son ex. Ben Simmons se prend deux énormes 3 points sur la tronche dont un du logo… Un dagger qui pliera la rencontre.

Philadelphie a montré toutes les peines du monde à défendre. Cocasse avec deux potentiels DPOY dans l’équipe. Ben Simmons avait déclaré être le défenseur de l’année, mais il a bu la tasse face à Devin Booker. Tout n’est pas à jeter pour autant. Joel Embiid a montré tout l’étalage de son talent avec 35 points mais l’attaque n’était pas vraiment le problème. Les Suns ont shooté à 60.8% dont 40% à 3 points. Dans ces conditions, difficile de gagner un match et c’est même un miracle de n’avoir encaissé « que » 120 points cette nuit. On a senti un aveu d’impuissance dans le 4ème quart-temps. Ils ont essayé de revenir en fin de match mais à chaque fois, les Suns donnaient l’impression de pouvoir marquer, peu importe la manière. Dario Saric a pesé d’énormes soucis à Joel Embiid, sans oublier la fin de match de Chris Paul. Le vétéran a d’ailleurs failli réussir le triple-double, à 2 rebonds près.

Phoenix envoie un message fort à la NBA. Après les Bucks, Philadelphie est à terre. Hormis Brooklyn, la bande de Devin Booker a ainsi mis tous les favoris de l’est à terre. On a vraiment hâte de voir ce que peut donner le protégé de Kobe Bryant dans une série de playoffs.

Comment et où regarder les matchs NBA ?

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités