*
Connect with us

Actualités

Des joueurs de Team USA chouinent auprès des arbitres : et oui, le basket est un sport de contact

Source Photo : Getty Images

Défaits pour la deuxième fois en deux matchs, les Américains ne sont pas en réussite pour ces matchs de préparation avant les Jeux olympiques. Même si Team USA se met en place, les arbitres ont noté que de nombreux joueurs se plaignaient parce que certaines fautes n’étaient pas signalées. Contrairement aux refs NBA, tous les arbitres ne sifflent pas sur chaque contact.

Après la défaite contre le Nigeria, Team USA s’est de nouveau inclinée, cette fois-ci contre l’Australie de Joe Ingles et Patty Mills. Les Américains n’ont pas toujours très bien tiré et se sont mangés des contre-attaques pour une raison très simple, l’arbitrage. Lors des pénétrations ou des shoots, tous les joueurs des Etats-Unis s’arrêtaient de jouer lorsqu’il y avait le monde contact, attendant que les arbitres décident de siffler à retardement. On voit ainsi des actions où les stars NBA se jettent presque sans qu’il n’y ait de fautes. Cependant, cela va au-delà des attitudes et de l’habitude, puisque des joueurs, dont Bradley Beal et Jayson Tatum se sont plaints de l’arbitrage.

« Tout au long du match, plusieurs joueurs, de Jayson Tatum à Bradley Beal, ont regardé les officiels après des no-calls, car ils sont habitués à recevoir des fautes après contact. »

En FIBA, ce n’est plus la même chose, pour les starlettes d’Outre-Atlantique. Dans une NBA où le moindre contact est sifflé, les joueurs ont trop pris cette habitude et ils pleurnichent ridiculement lorsqu’ils estiment qu’il y a une faute. En plus, cette Team USA est composée uniquement de stars et de franchise players, donc des joueurs encore plus protégés que les autres et ont l’habitude de toujours recevoir des fautes dès le moindre effleurement de la peau. Pour résumer, des joueurs ultra-protégés, dans une ligue ultra-protégée, commencent à découvrir que le basket peut se jouer avec du contact et sans coup de sifflet toutes les 30 secondes.

Les arbitres NBA ont souvent été critiqués pour casser le jeu trop souvent et siffler faute sur tout et n’importe quoi, désormais, c’est au tour des Américains de comprendre ce que l’on ressent. Chouchoutés dans la grande ligue, les joueurs de Team USA ne comprennent pas que le basketball est un sport physique et intense. Ce sont les plus talentueux certes, mais si c’est pour chialer sur chaque action, ça va vite nous saouler aux J.O.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités