*
Connect with us

Actualités

Danny Ainge se penche sur la deadline : « Un shooteur à l’intérieur est quelque chose que nous n’avons pas »

Source photo : The Boston Globe

C’est une question qui se pose : Danny Ainge va t-il bouger lors de la deadline ? Dernièrement, le GM n’a rien fait de spécial, mais cette année, il y a quelque chose qui pourrait changer. Et c’est une arme massive sachant qu’il s’agit de l’énorme trade exception récupéré dans le cadre du transfert de Gordon Hayward.

La trade deadline, c’est le 25 mars, et doucement, mais surement, les General Managers commencent à travailler en interne pour renforcer leur équipe, sur le court ou long terme. C’est le cas des Celtics, et plus particulièrement de Danny Ainge, qui est toujours présent dans les rumeurs, bien qu’il se fasse plutôt discret ces derniers temps. Justement, on a souvent reproché à Boston d’être fébrile sur le poste 5 et d’être mangé par les meilleurs intérieurs sans cesse. Sauf qu’à priori, ce n’est pas la priorité de Danny Ainge. Le General Manager a peut-être discuté avec Brad Stevens, mais le General Manager des Celtics a une petite idée du profil recherché par sa franchise

Je dirais, peut-être, un shooteur avec de la taille. Il y a différentes manières de gagner dans cette ligue. On pourrait utiliser le shoot, on pourrait utiliser la passe. Mais vous avez toujours besoin de défense, et notre équipe est construite sur ça. Nous gagnons avec de la défense sur les dernières années. Je sais que nous n’avons pas remporter de titre, mais on a besoin de défense. C’est dur de trouver un shooteur qui ne peut pas défendre sur tout le monde et attendre de cette personne qu’elle effectue un changement majeur dans notre équipe. On regarde des joueurs complets évidemment. Je pense qu’un shooteur à l’intérieur est quelque chose que nous avons pas.

Pour résumer, il semblerait que les Celtics soient à la recherche, d’un intérieur capable de shooter ainsi que défendre. Des profils qui se sont multipliés au fil des années par l’émergence du 3&D qui fait toujours du bien à un contender. Si PJ Tucker devrait à nouveau se retrouver dans les rumeurs, les noms d’Harrison Barnes et Aaron Gordon sont aussi ressortis par des insiders plus ou moins crédibles. Et pas forcément besoin d’inclure un gros salaire puisque Boston dispose de la trade exception de Gordon Hayward (28.5 millions de dollars). Par la même occasion, via les déclarations ci-dessus, Danny Ainge a complètement détruit la rumeur envoyant JJ Redick aux Celtics. Vous l’aurez compris, l’arrière n’apportera aucune plus-value à Brad Stevens (selon lui), et son profil ne correspond ainsi pas aux caractéristiques demandées par le boss de Boston.

Danny Ainge est tout autant capable de tout faire péter comme de rester tranquille. Quelques mois plus tard, on verra si cela aurait été la bonne décision, mais une chose est sûre, c’est qu’il commence à taffer pour la deadline. 

Shaq y va un peu fort avec Luka Doncic : l’Europe n’est visiblement pas dans son coeur

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Les Celtics prêts à sacrifier Marcus Smart pour négocier avec le Magic ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités