D’Angelo Russell fait son méa culpa pour son séjour à L.A : à seulement 23 ans, le garçon a déjà vécu plusieurs vies en NBA – The Daily Dunk
Connect with us

News

D’Angelo Russell fait son méa culpa pour son séjour à L.A : à seulement 23 ans, le garçon a déjà vécu plusieurs vies en NBA

Source photo : The Ringer

Bob Myers a parlé un peu de D’Angelo Russell et le moins que l’on puisse dire, c’est que le bonhomme a confiance en son nouveau meneur de jeu. Malgré son jeune âge, il a du vécu, et ça pourrait lui servir pour la saison à venir qui s’annonce d’un compliquée.

D-Loading est dans la ligue depuis maintenant 4 saisons. Le garçon est arrivé en NBA lors de la saison 2015-2016 et il n’avait que 19 ans. En tant que 2ème top pick, il fut logiquement considéré comme un futur franchise player mais la suite ne sera pas si facile du côté d’Hollywood. Les Lakers vont avoir un bilan exécrable : 17 victoires et 65 défaites. Plus encore, ce fut la dernière saison de Kobe Bryant. Impossible de créer un collectif dans ces conditions, surtout avec Byron Scott qui ne cesse de tirer sur ses jeunes joueurs.
Lors de cette fameuse saison, il y a eu cette affaire avec Nick Young et D’Angelo Russell. Aussi doué soit-il, le numéro 2 de la draft de 2015 s’est mis le vestiaire à dos pendant un temps. La deuxième saison ne sera guère mieux en passant de 13.2 points à 15.6 points par match. Malgré des stats en hausse, les Lakers ne veulent plus de lui et Magic Johnson en fait même le bouc émissaire. Loin de se défiler, il a parlé à son nouveau Boss, Bob Myers comme le GM l’a indiqué au TK Show Podcast :

« Il a dit: » Avec le recul, peut-être que je n’étais pas prêt pour ce qui allait arriver à Los Angeles en tant que 2ème pick. Beaucoup de gens blâmeraient tout le monde et diraient que ce n’était pas de ma faute, ce qui, je pense, a montré une certaine maturité. »

Bob Myers va même un peu plus loin dans son discours dans le podcast. Au final, D’Angelo Russell  est déjà quelqu’un dans la ligue depuis quelques saisons et il a vécu plusieurs vies. Être un top pick dans une équipe légendaire, se prendre les médias dans la gueule avec les Lakers qui ne veulent plus de lui. A Brooklyn, il a connu une autre saison compliquée avec les blessures, en cirant même le banc. La suite fut meilleure avec une saison All-star, en prenant avec lui les Nets sur son dos. Pas récompensé, il sera trade aux Warriors pour un nouveau défi.
Depuis, il a fait connaissance avec Bob Myers et ce dernier est encore plus excité après avoir compris un peu le personnage. Ses coéquipiers doivent être dans le même mood, notamment Stephen Curry, jusqu’à là, le seul joueur de l’équipe avec qu’il s’est entraîné.

On ne s’en rend pas compte mais jouer deux fois dans un gros marché, subir la tournée d’adieux de Kobe Bryant, et maintenant être un élément majeur d’une dynastie, peu dans l’histoire peuvent se targuer d’avoir un parcours si original.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Un voyage à gagner à Brooklyn e participant à la bonne cause




SOIRÉE NBA @ TOULOUSE LE 22 OCTOBRE




More in News