*
Connect with us

Actualités

Damian Lillard se plaint de l’arbitrage : la frustration commence à monter

Source photo : ESPN.com

Damian Lillard à beau marquer 40, 50, 60 points, ça ne change rien : les Blazers ne défendent pas malgré la présence d’Hassan Whiteside. Et l’autre problème, c’est que le leader de cette équipe a passé son temps à se plaindre de l’arbitrage après le match. Pas sûr qu’il ait bien visé notre ami Dame…

Plus les matchs avancent, moins on voit comment les Blazers pourraient se qualifier en post-season tant il y a de hauts et de bas. Le dernier bas en date est la défaite contre Dallas, avec une nouvelle fois une défense d’exception. 133 points encaissés par les coéquipiers de Damian Lillard, mais bon, c’est pas grave, il y avait faute sur Dame. 

Car effectivement, le rappeur a bien pleuré après le match. Le meneur s’est plaint d’une faute non sifflée sur lui. A un peu moins de quatre minutes de la fin, Damian Lillard marque difficilement et aurait dû obtenir la faute. Une faute évidente, certes, et celle-ci aurait d’ailleurs fait bousculer le terme du match car Portland était à -15 à ce moment là ! Et le meneur en veut toujours à l’arbitre pour ses explications

Le gars [Luka Doncic] m’a mis une tape sur la tête sous les yeux de l’arbitre. Je lui ai demandé : ‘Qu’est-ce qu’il vous faut pour siffler ?’ Il m’a dit : ‘Nous étions tous d’accord sur le fait que tu t’es penché vers lui’. C’est une insulte mec. ‘Pencher vers lui ?’ Il m’a mis un coup à la tête. C’est frustrant à mourir. Et après, tu entends ce genre d’explication. Je lui ai dit que s’il disait : ‘Je ne l’ai pas vu’, c’est une chose. Peu importe. Ils le disent en permanence. C’est juste un moyen de couper court à la conversation. Mais on ne peut pas me dire : ‘On a tous les trois convenu que tu t’étais penché vers lui’ au moment où je rentre ce layup. Ne m’insulte pas comme ça, dis seulement que tu ne l’as pas vu. 

Ensuite, à quelques secondes de la fin, Damian Lillard a mangé sa troisième faute technique de la saison. Le problème, c’est que l’arbitrage n’y est strictement pour rien dans les défaites des Blazers. Portland n’a plus encaissé moins de…110 points (!) depuis le 8 janvier dernier…et possède la cinquième pire défense de la ligue. Seuls, les Pelicans, les Hornets, les Cavaliers, et les Wizards font pire. 

A Portland, ça devient la norme de prendre 115-120 points par match et vu le calendrier…bah on dormirait pas tranquillement si nous étions Damian Lillard. Il faudra attendre le premier mars afin de se permettre une « baisse de concentration » car toutes les équipes que Portland va défier sont des équipes qui sont playoffables (ou potentiellement). Sauf que les Blazers n’ont plus vraiment le droit à l’erreur…

Le mauvais départ de Portland a des conséquences et le retard pris n’est pas rattrapé…et c’est normal avec cette défense abominable. De Damian Lillard au dernier homme du banc, il n’y en pas un pour rattraper l’autre, et c’est le plus gros problème de Portland à l’heure actuelle. 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités