Connect with us

Actualités

Damian Lillard est simplement heureux d’être en playoffs : « L’année dernière, j’étais à Coachella »

NBA – Damian Lillard est sans aucun doute le pyromane de cette première journée de playoffs qui s’est achevée aujourd’hui. Dame a bien assumé son statut, d’autant plus sans Giannis Antetokounmpo, toujours blessé mais présent pour soutenir son équipe. L’année dernière ? Il s’enjallait au fin fond du désert.

Kali Uchis, Becky G Frank Ocean, Blackpink, Metro Boomin, Burna Boy, Latto ou encore la fille de Will Smith, voilà la compagnie de Damian Lillard l’année dernière, ça change de Bobby Portis ou Brook Lopez. Certes bien moins glamour mais ça lui va. Passer de Coachella aux playoffs, nul doute que Damian Lillard préfère être sur un terrain de basket. Depuis 2019, la légende des Portland Blazers n’avait joué que 10 matchs de playoffs. Il faut même remonter à 2021, pour le voir goûter aux joutes de la post-season avec sa fameuse série à 34.3 points et une pointe à 55 points, dont le record à 3 points battu en playoffs à ce moment (Klay Thompson).
Le numéro 0 des Bucks était excité de revenir en playoffs, participer au moment le plus important de la saison. Critiqué pour sa saison moyenne, alors qu’elle est très bonne vue les circonstances, il profite après la victoire facile dans le game 1 faux Pacers de Tyrese Haliburton :

« Ca craint de pas avoir été en playoffs ces deux dernières années. L’année dernière, j’étais à Coachella, j’étais en vacances. Je n’avais jamais eu l’occasion d’aller à Coachella. Je jouais les playoffs tous les ans. Et le fait d’être en playoffs, dans une équipe championne, c’est une opportunité que je recherchais. » Damian Lillard en conférence de presse

Damian Lillard résume bien sa situation. D’une part, ça craint de ne pas faire les playoffs pour un joueur de son standing et il est logiquement heureux de jouer dans une des meilleures équipes de la ligue, afin d’aller chercher sa foutue bague qui lui manque depuis tant d’années. Il l’a prouvé en claquant 35 points.

L’opportunité de Frank Ntilikina donnée par Jason Kidd… C’est le moment de s’affirmer pour le français

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Damian Lillard revient sur ses playoffs remplis de frustration

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités