......
...Damian Lillard aime gifler les californiens : énormément de taff à venir pour les Lakers... - The Daily Dunk - Actualité NBA quotidienne
Connect with us

News

Damian Lillard aime gifler les californiens : énormément de taff à venir pour les Lakers…

Source photo : Twitter
C’était le dernier match de la soirée et il opposait les Lakers aux Blazers. Portland a remporté son 16ème match de suite face aux potes de Kyle Kuzma. Une domination timide mais une domination quand même (119-128).

Sacré Damian Lillard, il a commencé tout doux, avant de pouvoir enchaîner ses adversaires préférés. On peut se souvenir de ses 12 points en 2 minutes 30 l’an passé. Il n’a pas fait autant mais son money-time solide, a grandement aidé son équipe à taper les Lakers new look. Le meneur de jeu de Portland s’est fait piquer la vedette par Nik Stauskas en première mi-temps qui a tout simplement rentré 3 paniers à 3 points de suite, dès son entrée en jeu. Il terminera à 24 points. Toujours côté lieutenant, McCollum finit à 21 points et il aura eu dû mal en première mi-temps, très bien défendu par Brandon Ingram. Comme il le dit après le match, Dame voulait absolument remporter ce match, en hommage à monsieur Allen, propriétaire décédé des Blazers. Il y avait beaucoup d’énergie dans cette rencontre, peut être même trop avec deux équipes qui ont eu autant d’endurance que Ngolo Kanté, à force de sprinter.

Les Lakers ont commencé le match très fort. Des contre-attaques à foison, ce qui provoquera leur mort peu à peu. C’est bien beau de courir dans tous les sens mais sur jeu placé, la partition fut nauséabonde. Des shoots qui ne rentraient pas à 3 points, des systèmes de jeu pauvres, à cause de joueurs qui voulaient absolument jouer leur un contre un. Il n’y avait pas de fond de jeu et avec une nouvelle équipe, c’est plutôt logique que les joueurs soient paumés. On aura vu un bon Ingram en deuxième mi-temps, un Rajon Rondo solide mais le constat est le même pour tout le monde, une défense poreuse… Entre le manque d’agressivité aux rebonds ou sur les shooteurs, là aussi il y a du taff.

Enfin, on finit par Lebron James qui a été oublié, après son 1er gros quart-temps. 26 points, 12 rebonds et 6 passes pour King James, qui semblait un peu perdu en fin de match, tout comme son équipe. Le moment choisit pour le numéro 0 de Portland d’activer le Dame Time.

Il n’y a pas de quoi se réjouir non plus pour les Blazers. Heureusement que Stauskas a pris feu car les problèmes restent les mêmes : beaucoup trop de dépendance vis à vis de Lillard et McCollum.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




La boutique The Daily Dunk




100 euros remboursés




More in News