Connect with us

Actualités

Classement All-Time des Celtics : le top 5 des meilleurs joueurs de l’histoire de la franchise

Source photo : Basquet plus

L’arrêt de la saison permet d’avoir du recul sur l’exercice en cours mais aussi d’étudier un peu plus le passé et donc l’histoire des différentes franchises. Ainsi, j’ai décidé de vous proposer les meilleurs joueurs de chaque franchise. Impact, victoire, récompense, tous les facteurs ont leur importance sans pour autant faire une biographie de chaque joueur.

5ème Bob Cousy

On est bien loin de Toronto… Choisir les 5 meilleurs joueurs de l’histoire n’est pas facile, des noms tels que KG, Dave Cowens et… Paul Pierce n’apparaîtront pas. Ne pas mettre dernier est d’autant plus crève coeur car c’est lui qui a remis Boston sur la carte, bien avant les finales 2008. Mais c’est aussi ça les Celtics, une des équipes sportives les plus incroyables du globe… 6 titres, un MVP de la saison régulière, 13 fois All-Star, 10 fois sélectionné dans la All-NBA first team. Outre ses récompenses, c’est surtout son héritage qui fait la différence. Il est le premier vrai meneur de jeu l’histoire de la NBA. Bob Cousy est le « père » des Magic, Nash et autres Kidd. Un handle incroyable, allié à un jeu à la passe hors du commun. Son one two punch avec Russell en aura fait trembler plus d’un et il arrivera à son dernier match, malgré une blessure, à gagner un titre ! Difficile d’imaginer meilleure sortie…

4ème Kevin McHale

Non Kevin n’est pas le coach viré par Houston il y a de ça quelques années, il était bien plus que ça dans le temps. Oubliez les vidéos de Kobe ou Jordan au poste bas, le maître en la matière se nommait Kevin McHale. Il avait les moves, il avait le footwork et il avait surtout le culot pour faire passer ses défenseurs pour des avions de Ryanair. Il était aussi un incroyable défenseur, dégommant tout ce qui arrivait dans la raquette. Il a réussi une carrière pour le moins parfaite : 3 titres, 7 fois All-star, une fois dans la All-NBA first team et 6ème homme de l’année par deux fois. Le plus remarquable ? Il a réussi à passer de star, à joueur de complément. Mettre son égo de côté, pour le bien de l’équipe, afin de gagner. A l’image de Larry Legend, il n’était pas athlétique mais avait un QI basket sur-développé et ça a fini par faire la différence.

3. John Havliceck

Son nom n’est peut être pas aussi connu que les Magic, Jabbar, Bird, Chamberlain ou Russell et pourtant, John Havliceck serait dans le top 10 de l’histoire de la NBA, s’il avait joué à une ère plus propice. Décédé l’an passé, il est l’un des meilleurs arrières de l’histoire de la NBA. Shooteur fou, il pouvait très bien shooter sur KAJ, autant qu’il pouvait shooter sur Oscar Robertson. Il sera l’une des premières gâchettes de la NBA et son palmarès est effrayant : 8x champion NBA, 1x MVP des finales, 13x All-Star, sélectionné 4 fois dans la All-NBA first team. Il restera 16 ans à Boston et son maillot sera bien entendu retiré. John a la particularité d’avoir été drafté… Par la NFL ! Par la suite, il aura un rôle essentiellement de 6ème homme, avant de prendre le rôle de star, à la retraite de Bill Russell. Aussi bon shooteur, que défenseur, la finale de conférence de 1965 en est témoin, avec l’une des plus grandes interceptions de l’histoire.

2 Larry Bird

Comment oublier l’un des plus grands basketteurs de l’histoire de la NBA ? Larry Legend est une machine à gagner depuis ses premières heures de gloire à Indiana. 3 fois champions NBA, 2 fois MVP des finales, il réussit l’impossible en gagnant 3 MVP… à la suite s’il vous plait. Pas même Michael Jordan, ni Magic Johnson n’avait réussi. Seuls Bill Russell et Wilt Chamberlain ont réalisé cet exploit. 0 détente, 0 qualité physique et il est pourtant l’un des plus grands compétiteurs que la NBA ait connue. Il pouvait shooter de n’importe quel endroit du terrain. A l’intérieur, à l’extérieur, en sortie de dribble. En plus de pouvoir marquer de partout, il était un passeur redoutable et son trashtalk n’avait que d’égal son talent. Il a rendu fou les meilleurs. Il est dommage que ses problèmes au dos ait gâché sa fin de carrière. Plus que tous ses accomplissements, il a popularisé la NBA avec sa rivalité avec Magic Johnson, bien avant l’arrivée de Michael Jordan. Si la NBA est si connu, c’est bien lui qui a posé la première pierre. Pour la petite anecdote, ce grand blond avait l’habitude de faire un jogging… avant chaque match !

1 Bill Russell

Pour être honnête, j’ai longtemps hésité entre Bird et Russell et puis je me suis souvenu à quel point Bill a fait de choses pour le basket et que son palmarès est tout simplement imbattable : 11 titres, 5 MVP, 12x All-Star. Il est véritablement le premier joueur à être doté d’habilités athlétiques. Pas vraiment scoreur, il est surtout une muraille en défense et quand il avait à faire à Wilt Chamberlain, il l’a dominé plus d’une fois. En carrière, il tourne à plus de 22 rebonds. Bill Russell n’a jamais perdu un match 7 durant sa carrière (11 à 0). Le pivot mythique de Boston a même réussi une performance à 30 points et 40 rebonds lors du match 7 de la finale NBA en 1962. Comment s’appelle le trophée du MVP des finales ? Bill Russell bien entendu… Il a aussi la particularité d’avoir réussi à gagner en tant que joueur et coach !

C’est le cœur lourd que je n’ai pu mettre des joueurs que j’adore tels que Kevin Garnett, Paul Pierce, Robert Parish et tant d’autres. Cela montre aussi à quel point la franchise des Celtics est l’une des meilleurs de l’histoire du sport. En plein confinement, c’est le moment parfait de se documenter sur cette franchise de géants et surtout sur les anciennes gloires. Et vous, quel est votre top 5 des Celtics ?

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"







More in Actualités