*
Connect with us

Actualités

Chris Paul veut continuer de pousser : la star des Suns est prête à dire non à 44.4 millions de dollars

Source Photo : Youtube

L’image de Chris Paul a bien changé en quelques années et son contrat n’y est pas pour rien. Cible médiatique en signant un gros contrat à Houston, ses transferts à OKC puis à Phoenix lui ont rendu les faveurs du public. Au sein d’une équipe compétitive, CP3 prend du plaisir avec les Suns et songerait à décliner sa player option pour prolonger à un plus petit prix.

Juillet 2018, un an après son arrivée chez les Rockets, Chris Paul signe un contrat max avec Houston : 160 millions de dollars sur quatre ans. Le meneur était alors déjà âgé de 33 ans et ce contrat a été critiqué par la presse et les supporters. Un apport trop modeste comparé à son salaire et des performances insuffisantes des Rockets, ne trouvant jamais la voie des Finales NBA, ont amené CP3 à être tradé au Thunder. Une résurrection pour lui aux côtés de jeunes joueurs, avant d’atterrir à Phoenix dans une équipe plus compétitive.

Chris Paul cette saison : 16,4 points, 8,9 passes décisives, 4,5 rebonds, 49,9% de réussite au tir, 39,5% à trois points, 93,4% aux lancers-francs.

Les Suns ont obtenu le deuxième meilleur bilan de l’Ouest de la ligue grâce à son duo Chris Paul – Devin Booker sur le backcourt. Les ambitions sont montées côté Phoenix, désormais à la conquête de titre. Dans sa dernière année de contrat, Chris Paul pourrait lever sa player option et gagner 44,4 millions de dollars la saison prochaine avant d’être agent libre. Cependant, CP3 serait prêt à ne pas l’activer pour prolonger sur le long terme. Malgré ses 36 ans, Chris Paul souhaiterait signer un contrat de 100 millions de dollars sur trois ans.

Privilégiant la longévité à un gros salaire annuel, un Chris Paul soldé pourrait intéresser du monde cet été. Evidemment, tout semble aller dans le sens de Phoenix, qui pourrait garder son meneur phare moins cher en dépensant le reste de ses sous pour améliorer le roster actuel, en gérant notamment la prolongation de DeAndre Ayton. Néanmoins, les Suns doivent rester à l’affût, car ce contrat sera probablement le dernier de CP3 en NBA et d’autres équipes sont prêtes à ajouter un tel joueur dans son arsenal pour progresser, notamment les Knicks à la recherche d’un meneur titulaire, en complément de Derrick Rose en back-up.

Suns 2019-2020 sans Chris Paul : 34 victoires, 39 défaites 10ème de la Conférence Ouest / Suns 2020-2021 avec Chris Paul : 51 victoires, 21 défaites, 2ème de la Conférence Ouest

Chris Paul est bien décidé à faire l’impasse sur sa player option pour signer un dernier beau contrat en NBA. A Phoenix ou ailleurs, le meneur veut rester trois ans de plus, quand bien même il doit gagner un peu moins d’argent à l’année, même s’il continuera de toucher son chèque lorsqu’on verra sa tête dans les pubs de State Farm pendant les matchs.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Soft ou pas soft ? Aaron Gordon et Nikola Jokic pas d'accord sur la défaite d'hier

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités