*
Connect with us

Actualités

Chris Paul s’en veut terriblement pour ses turnovers : c’est pas le moment de se foirer, une réaction est attendue à Phoenix

En s’inclinant lors du game 4 contre Milwaukee sur le score de 109-103, les Suns peuvent avoir des remords et notamment concernant les pertes de balles. Phoenix en a subi beaucoup trop et ces derniers ont largement contribué au retour des Bucks dans cette rencontre. Chris Paul le premier, va devoir faire mieux et vite au risque de perdre ces finales NBA.

Les Suns ont eu l’occasion de revenir et d’arracher une victoire hier contre les Bucks lorsque non pas une, mais deux fois, Chris Paul a perdu le ballon en fin de match lors de la défaite 109-103 de mercredi contre les Milwaukee Bucks. Les pertes de balle involontaires ont conduit à des paniers rapides de Milwaukee et ont été un clutch factor pour que les Bucks remportent ce match.

« C’était moi. » A déclaré Paul. « J’en ai commis cinq. C’était une mauvaise prise de décision. »

Les Suns ont tiré à 51,3 % de réussite contre 40,2 % du côté de Milwaukee, mais ils ont eu 19 tentatives de tir en moins à cause des trop nombreuses pertes de balles et de tous les rebonds offensifs qu’ils ont cédés à Milwaukee. Les 17 rebonds offensifs des Bucks ont conduit à 19 points en seconde chance.

« Ils ont obtenu beaucoup plus de tirs que nous, alors je dois faire attention au ballon. » A poursuivi Paul. « On a eu 17 turnovers, on shootait bien, mais on n’a pas été capable de conserver les ballons. »

C’était le pire match de CP3 en playoffs depuis le premier tour, lorsqu’il jouait avec un problème à l’épaule contre les Los Angeles Lakers. En plus des turnovers, il n’a marqué que 10 points à 5-13 au tir et a délivré sept passes décisives, ce qui est bien en deçà de ses moyennes de 19,2 points et 8,7 passes décisives cette saison.

« Les turnovers nous ont fait beaucoup de mal ce soir. » A déclaré Monty Williams. « Quand vous avez ce genre d’avance dans le quatrième match, si nous pouvons juste garder le ballon et avoir de bonnes possessions, on aurait pu remporter ce match. Nous nous sommes beaucoup sabordés ce soir. »

Et puis il y a eu d’autres aspects qui ont affecté la rencontre comme les sifflets des arbitres, quelque chose qui devient un peu un thème dans cette série. Si les Suns ont réussi plus de 50 % de leurs tirs, c’est en grande partie grâce au très bon match de Devin Booker, qui a marqué 42 points à 17-28 au tir. Même s’il a été excellent, il a commis cinq fautes, ce qui a limité son temps de jeu dans le quatrième quart-temps. Les Bucks ont gagné, mais Monty Williams ne peut s’empêcher de se demander ce qu’aurait été la rencontre si Booker n’avait pas pris sa 5ème faute dans le quatrième quart-temps.

« C’est difficile, parce qu’il aurait pu mettre plus de 50 points ce soir. » A déclaré Williams. « Vous vous accrochez en essayant d’obtenir autant de stops défensifs et de possessions solides que possible, mais ce n’est pas une situation idéale. »

Quand Booker est sorti, les Suns menaient de six points. Quand il est revenu sur les parquets, ils menaient de trois points. Ils ont donc tenu bon sans lui. Ce sont ces dernières minutes qui ont vraiment eu raison de Phoenix.

« C’est la finale. » A déclaré Cameron Johnson. « C’est ça les finales NBA, vous ne pouvez pas vous en tirer si facilement. Vous n’allez pas vous laisser aller à une quelconque victoire. Je suis sûr qu’ils vont dire la même chose. Il nous faut encore deux victoires. Mais on ne peut pas se laisser aller. Les enjeux sont élevés, très élevés. Ils savent ce qui est en jeu. Nous savons ce qui est en jeu. Nous sommes venus ici avec une avance de 2-0. Vous savez de quoi ils parlaient dans leur vestiaire. Maintenant, vous savez de quoi nous allons parler dans notre vestiaire. »

On le sait, cette série est à présent totalement relancée entre Suns et Bucks avec ce score de 2-2. Les Suns sont en train de se faire remonter et la rencontre d’hier n’a pas du tout rassuré les fans de l’Arizona. En tout cas, si Phoenix veut aller au bout, les pertes de balles devront être beaucoup moins présentes dans les futures rencontres contre Milwaukee.

Les stats de Chris Paul cette année en playoffs : 19,2 points, 8,7 passes, 3,6 rebonds.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités