*
Connect with us

Actualités

Chris Paul a activé sa mamba mentality : « Il y a une chose que Kobe disait, les blessures, parfois vous ne pouvez pas les contrôler. »

Source image : USA Today

Chris Paul est un joueur qui ne ménage pas ses efforts quand il joue. Malgré tout son corps vieillissant lâche parfois, et on sait tous que quand le corps n’en peux plus, il est toujours bon de se remémorer qui était Kobe Bryant et comment combattre la douleur.

Chris Paul jouait hier son premier match de playoffs sous le maillot des Suns. Le meneur a connu de nombreuses aventures en post-season depuis le début de sa carrière, malheureusement rarement au-delà des demi-finales de conférence (une seule finale de conférence, avec Houston en 2018). Il s’est aussi fait le spécialiste de la blessure au pire moment. Il y a 3 ans justement, avec Houston, CP3 se blesse dans le match 6 face à Golden State alors que les Rockets mènent 3-2 dans la série. Il ne reviendra pas et les Warriors iront cherché une nouvelle bague. Un scénario que le vétéran ne veut plus voir se reproduire.

Alors hier, lorsqu’il se blesse à l’épaule suite à une chute où il va successivement prendre un contact avec LeBron James puis venir frapper le torse de Cameron Johnson, on s’attend au pire. Le meneur gît par terre, le bras semble être très raide, tout le stade se tait et observe ce qu’il se passe. Il file au vestiaire, serviette sur la tête, et on se dit que c’est fini pour lui, au moins pour ce match. C’est à ce moment-là, dans le vestiaire en train de se faire soigner, qu’il va repenser à une vidéo vu dans l’après-midi de Kobe Bryant. L’ancien Lakers parlait de sa capacité à jouer malgré les blessures, malgré la douleur, pour aller aider son équipe. Un conseil que Chris Paul a pris au pied de la lettre, et qui lui a permis de retourner sur le terrain, certes diminué, mais en redonnant un boost au moral de tous ses coéquipiers.

« Je l’ai écouté avant le match et j’entendais Kobe parler de l’éthique de travail que tu mets dans ce genre de choses. » a déclaré le meneur All Star. « Il y a une chose que Kobe disait, les blessures, parfois vous ne pouvez pas les contrôler. Donc, tout ça est passé dans mon cerveau après avoir été touché. Une fois arrivé dans le vestiaire, ils m’ont examiné et ont su que s’il y avait un moyen de jouer, j’allais y aller. »

Une mentalité de leader ultime de la part de Chris Paul. Il faudra bien cela et un corps un peu plus en forme qu’hier soir pour pouvoir surmonter l’ogre Lakers qui se tient toujours face à eux.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Le courage d'un homme : Chris Paul donne tout, sauf qu'il ne peut plus jouer...

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités