Charles Barkley bâché en interne par TNT : La cancel culture est l'ennemi principal de Chuck
*
Connect with us

Actualités

Charles Barkley bâché en interne par TNT : La cancel culture est l’ennemi principal de Chuck

La cancel culture est un sujet de conversation ancré dans l’actualité dernièrement et le dernier en date à l’avoir évoqué n’est autre que Charles Barkley. Raillé et remis en place en interne par la chaîne TNT suite à des propos contestables, Chuck a tapé du poing sur la table, dénonçant ce phénomène socioculturel. Plus que deux ans à tenir pour les haters de Barkley, la retraite est bientôt proche.

Nous le savons, Charles Barkley avec le Shaq font partie de ces personnages qui aiment bien se moquer, et notamment lorsqu’ils sont sur un plateau télé. Pourtant, Barkley s’est fait épingler par la cancel culture, mais aussi par les patrons de TNT pour des propos jugés déplacés à l’antenne. Une situation qui a fortement agacé l’ancien joueur des Suns qui n’a pas manqué de réagir.

«Vous ne pouvez même pas vous amuser de nos jours sans que ces connards essaient de vous faire déprogrammer et des choses comme ça.» A déclaré Charles Barkley. «Je m’amuse juste, je parle de sport. J’essaie de m’accrocher encore quelques années, jusqu’à ce que j’aie 60 ans, et ensuite ils pourront m’embrasser le cul. Je ne travaille que jusqu’à 60 ans. Je le leur ai déjà dit. . . . On ne peut même plus s’amuser. On s’est amusé toutes ces années, et là, tout d’un coup, depuis un an et demi, tout le monde essaie de faire virer tout le monde, et ça craint vraiment.»

Visiblement, Chuck n’est pas heureux de ne pas pouvoir continuer à se moquer des femmes de San Antonio, ce qui est devenu pour lui une blague récurrente, mais qui a suscité quelques réactions. L’homme de 58 ans est également agacé de ne pas pouvoir faire certaines blagues « amusantes » tard dans la nuit après un « match de merde » qu’ils viennent de regarder et analyser.

«Personne ne regarde ces matchs. Nos proches ne regardent même pas cette émission après ça. » A déclaré Charles Barkley. « Et puis, vers 1 heure, on se dit : “Mec, je vais dire quelque chose juste pour m’amuser”. Mais comme je l’ai dit, maintenant vous devez vraiment penser à toutes les choses amusantes que vous aviez l’habitude de dire.»

Face à une situation complexe et épineuse, l’ancienne légende a même fortement critiqué les patrons de la chaîne, les traitants de « lâches ». Une vive réaction qui ne devrait certainement pas aider Chuck a atténuer le problème.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités