*
Connect with us

Actualités

C’est la fin d’une ère chez les Spurs : Patty Mills s’envole chez les Nets

Source photo : GettyImages

Agent-libre cet été, Patty Mills avait l’occasion de signer dans l’équipe de son choix et le meneur ne s’est pas fait prier pour signer chez les Brooklyn Nets pour 2 ans et 12 millions de dollars. Une signature qui annonce bel et bien la fin d’une ère du côté des San Antonio Spurs avec le départ de l’Australien.

Certains s’attendaient à ce que Patty Mills aille voir ailleurs que le Texas et c’est chose faite. Le meneur australien a signé récemment un contrat sur deux ans et 12 millions de dollars avec les Brooklyn Nets pour aller jouer le backup de Kyrie Irving. Bien qu’il soit particulièrement occupé par les JO avec l’Australie qu’il a largement aidée à surclasser l’Argentine pour sécuriser les demi-finales, Patty Mills devait aussi gérer cette free agency et c’est maintenant chose faite. Après 10 saisons du côté de San Antonio, le meneur de jeu vétéran a décidé de rejoindre le projet des Brooklyn Nets.

S’il n’est pas considéré comme une star, Patty Mills est tout de même un sacré bon joueur en sortie de banc par son agressivité et sa capacité à rentrer des tirs clutchs, il est certain qu’il sera un renfort de choix pour le trio Durant — Harden — Irving. Cette saison avec San Antonio, le meneur de jeu a compilé 10,8 points 1,7 rebond et 2,4 passes décisives de moyenne en 24 minutes par rencontre. Outre le fait qu’il rejoigne les Nets, ce départ de Mills reste un énorme coup dur pour San Antonio qui voit le dernier survivant de l’équipe championne NBA en 2014 aux côtés du légendaire trio Tim Duncan, Tony Parker et Manu Ginobili s’en aller. Il s’agit donc vraiment de la fin d’une ère dans le Texas et cela ne devrait pas laisser les fans indifférents.

Si Patty Mills va pouvoir redécouvrir la compétitivité de nouveau avec cette grosse équipe de Brooklyn, on ne peut s’empêcher d’avoir une petite pensée pour Gregg Popovich qui perd en Mills un excellent meneur de jeu doté d’un énorme QI basket.

Patty Mills

C’est donc bel et bien la fin d’une ère du côté des Spurs. Hello darkness my old friend..

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités