Cameron Johnson, pièce maîtresse dans la conquête du titre des Suns ?
*
Connect with us

Actualités

Cameron Johnson, pièce maîtresse dans la conquête du titre des Suns ?

Source Photo : NBA

Hier, Cameron Johnson a réalisé un match ahurissant contre les Knicks. Plus qu’un coup de chaud, il a été un vrai leader tout au long du match, alors qu’il n’était même pas dans le cinq de départ. Conscient de sa mission dans le collectif des Suns, il prouve qu’il sait hisser son niveau de jeu lorsque Phoenix en a besoin.

Sans Devin Booker et Chris Paul, les Suns avaient besoin d’un autre atout pour se débarrasser des Knicks, et il s’appelait Cameron Johnson. C’est tout simplement sa meilleure performance en carrière, 38 points, à 9/12 trois points, dont 21 points dans le dernier quart-temps et un buzzer beater pour concrétiser le comeback de Phoenix. Cam a montré une grande force de caractère et rentre dans les annales de la NBA par la même occasion : il devient le deuxième joueur de l’histoire à inscrire neuf paniers à trois points dans un match et à planter le shoot de la gagne. Le premier ? C’était un certain Damian Lillard, lorsqu’il a envoyé son « bad shot » sur la tronche de Paul George pour éliminer le Thunder en playoffs en 2019.

Les absences des stars sur la ligne arrière sont l’occasion pour d’autres joueurs de briller et Cameron Johnson ne fait pas que saisir sa chance, il continue de se mettre au service de l’équipe avant tout. Forcément, quand Chris Paul et Devin Booker sont là, il a moins de temps de jeu, mais son implication reste la même. À l’origine arrivé comme un simple 3&D, le numéro 23 est en constante progression. Lors des playoffs 2021, il était déjà au top alors que c’était sa première campagne de postseason. Et depuis, il continue de défendre et de prendre ses shoots quand ses partenaires brillent et sort du lot lorsqu’ils ne sont pas là. La preuve ? Cameron Johnson tourne à 20 points de moyenne sur les quatre derniers matchs, alors qu’il est autour des 12 points sur l’ensemble de la saison. Mais surtout, comme très très très souvent cette année, les Suns gagnent.

On le sait, il faut un groupe pour aller décrocher une bague en NBA. Aujourd’hui, aucun groupe ne semble plus uni que celui des Suns. Le roster évolue peu depuis 3 ans mais ne cesse de progresser sous les ordres de Monty Williams. Cameron Johnson est représentatif de ce développement. Arrivé à Phoenix sans qu’on attende énormément de lui, il occupe désormais un rôle précieux en sortie de banc, décisif des deux côtés du terrain et capable de prendre feu lorsque c’est nécessaire.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités