Connect with us

Actualités

Caitlin Clark revient sur sa première mitigée en WNBA

Source photo : Elsa/Getty Images

WNBA – Pour sa première avec le Fever, Caitlin Clark n’a clairement pas produit sa plus belle performance de l’année. Elle est revenue en conférence de presse sur ses débuts en WNBA, lucide.

Pour sa première en WNBA, la pression était élevée autour de Caitlin Clark. Dans une salle comble pour la première fois depuis 20 ans, le Sun du Connecticut devait être la première victime du nouveau phénomène mondial du basketball féminin. Mais si l’ancienne de l’université de l’Iowa a bel et bien fini la rencontre en tant que meilleure marqueuse de son équipe avec 20 points, Clark s’est montré moins propre qu’à son habitude en NCAA : 5/15 au tir, dont 4/11 à 3 points, et surtout 10 pertes de balle. Il lui a également fallu attendre la moitié du second quart-temps pour marquer ses premiers points dans la Ligue, après avoir rejoint le banc lors du premier, coupable de deux fautes tôt dans le match.

Au sortir de la rencontre, remportée sans problème par le Sun 91 à 72, Clark s’est exprimée en conférence de presse pour donner son sentiment sur ses débuts en WNBA. Sans se démonter, la jeune égérie de Nike a expliqué sa première performance en demi-teinte :

« J’ai trouvé que ça jouait physique, j’ai dû aller sur le banc rapidement à cause de mes fautes. Il fallait essayer de retrouver le rythme dans le match et j’ai perdu beaucoup de ballons. Je n’ai pas eu le meilleur départ, mais il y a beaucoup à retenir de ce match. Il y aura de bonnes soirées, comme des mauvaises. Il faut savoir grandir de ces situations et être prête à enchaîner. »

Bousculée physiquement, à l’image du contact avec Rachel Banham, Caitlin Clark doit encore se faire les dents pour poser son empreinte sur la Grande Ligue féminine. Il en faudra en tout cas beaucoup plus pour faire redescendre la hype qui entoure le premier choix de la draft WNBA 2024, sans grande pression de résultat au sein d’une franchise absente des playoffs depuis 2016, et qui, sur ses 108 derniers matchs (trois dernières saisons), n’en a remporté que 24 pour 84 défaites. Rendez-vous est en tout cas pris jeudi à Indianapolis pour lancer sa saison contre le New York Liberty de Sabrina Ionescu.

Lucide sur ses premiers pas dans le monde professionnel, Caitlin Clark sera d’autant plus attendue jeudi pour la réception du New York Liberty, finalistes de la saison dernière, à Indiana. L’occasion pour lancer la machine devant un public pleinement acquis à sa cause.

Nikola Jokic impressionne, Rudy Gobert et Anthony Edwards obligés de rendre les armes

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Caitlin Clark piétine encore, le Fever facilement terrassé par le Liberty

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités