*
Connect with us

Actualités

Bradley Beal serait mécontent du nouveau coach à Washington : le panda voulait Sam Cassell…

Source photo : MundoDeportivo

S’il n’a pas pu participer aux Jeux olympiques faute aux protocoles de santé et de sécurité liés au COVID-19, Bradley Beal a le temps pour réfléchir à son avenir et ce dernier ne serait pas si assuré depuis les dernières rumeurs annonçant que Bradley Beal serait mécontent du choix de sa direction pour le poste de head-coach. Attention, Washington, la sonnette d’alarme est officiellement tirée et il va falloir régler ces contentieux rapidement au risque de perdre un joueur d’envergure.

Bradley Beal n’a pas demandé à partir. Il n’y a pas de demande ou de requête d’échange, pas même une timide suggestion. Mais il n’est plus certain qu’il continuera à tenir ce discours dans les prochains jours ou semaines à venir. Cette réalité floue s’écarte du récit habituel sur Beal. Il insiste depuis des années sur le fait qu’il veut rester avec les Wizards. Beal, trois fois All-Star, qui peut devenir agent libre après la saison prochaine, a passé ces dernières semaines à réfléchir à son avenir et « a parfois été très hésitant quant à savoir s’il voulait ou non rester avec les Wizards. » A écrit Shams Charania dimanche. Le verdict sur son choix de rester ou non avec les Wizards pourrait tomber dès cette semaine, selon des sources. La draft NBA a lieu jeudi, et tout échange hypothétique de Bradley Beal pourrait être plus facile à mettre en place avant la nuit de la draft, lorsque les prétendants pourraient utiliser des picks 2021 pour l’acquérir.

S’il devient disponible, il grimpe immédiatement au sommet de la hiérarchie des stars en mouvement de la NBA. Il a terminé deuxième de la ligue en tant que marqueur deux saisons de suite. Il n’a que 28 ans. Son attaque s’adapte à toutes les situations, qu’il s’agisse d’un rôle de porteur de balle ou d’un rôle off-ball. Mais pour l’instant, il n’est pas disponible. Les Wizards ne veulent pas le vendre, et il ne leur a pas demandé de le faire. Pourtant, il n’a pas non plus réaffirmé sa ferveur pour l’organisation et maintenant, on se demande s’il va retourner sa veste.

En passant 9 saisons aux Wizards, Beal a atteint un statut particulier dans la franchise, lui permettant d’avoir son mot à dire sur certains moves de l’équipe. Malheureusement, cela n’a pas été suffisant pour influencer la récente recherche d’entraîneur principal des Wizards. L’une des raisons pour lesquelles il était frustré lorsque son premier choix pour le poste à savoir l’assistant des 76ers Sam Cassell, un assistant avec Washington pendant les deux premières saisons NBA de Bradley Beal n’a pas pu obtenir un deuxième entretien. L’ancien assistant des Nuggets, Wes Unseld Jr., a finalement obtenu le poste, remplaçant ainsi Scott Brooks au début du mois.

Une nomination qui fait tache et qui pourrait avoir pour conséquence des envies de départ de l’arrière. Si cela devait arriver, ce serait une réelle catastrophe pour les Wizards qui retourneraient dans les tréfonds de la ligue et qui seraient de nouveau cantonnés au tanking pour espérer sélectionner un jeune à fort potentiel. En tout cas, on espère que Washington réussira à conserver Beal auquel cas ce serait une réelle désillusion pour tout le front-office.

Bradley Beal

Une chose est donc certaine dans le dossier Beal, il va falloir s’accrocher pour les Wizards s’ils ne veulent pas perdre un joueur à quasiment 35 points par match cette saison.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Russell Westbrook débarque aux Lakers dans une soirée qui est déjà légendaire !!!!!!!!!!!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités