Connect with us

Actualités

Bilan de Noël – meilleure progression de l’année : Zach LaVine, enfin le leader offensif qu’on attendait ?

Source photo : Clutchpoints

Place à une autre course au trophée avec celle de la meilleure progression. Bien évidemment, les sophomores ne seront pas éligibles, ce qui est bien dommage pour De’Aaron Fox qui aurait clairement eu son mot à dire. Mais soyez sans craintes, ils sont nombreux à avoir franchi un cap dans ce début de saison.

1/ Zach LaVine : Quand on mate les Bulls cette saison, on a envie de se tirer une balle à la fin. Entre une attaque parmi les plus dégueulasses de la NBA, une défense en mode YOLO tous les soirs et les interrogations dans la prise de fonction de Jim Boylen avec son effectif, le moral ne doit pas être bien haut à Chicago. Ca va un peu mieux récemment avec le retour de Lauri Markkanen, mais LA vraie satisfaction de cette saison se nomme Zach LaVine. L’homme aux deux dunk contest (Aaron Gordon méritait probablement le 2ème oui) faisait se poser beaucoup de questions aux observateurs vu ses prédispositions pour se blesser, mais il a vite rassuré tout le monde dès les premiers matchs de la saison régulière avec plusieurs pointes à + de 30 points consécutives. S’il a un peu levé le pied ces derniers temps, avec des pourcentages à 3-points qui baissent, sa ligne de statistiques reste impressionnante : 24 points, 5 rebonds et 5 passes ! C’est simple, si les Bulls ne jouaient pas autant le tanking, il serait un All-Star indéniable à l’Est. Si ça ce n’est pas une vraie progression !

2/ Nikola Vucevic : Alors ça il fallait le voir venir… On ne dit pas que le Monténégrin n’était pas bon les autres années, mais franchement, qui s’attendait à  le voir tourner à 20 points et près de 12 rebonds tous les soirs, et surtout avec des pourcentages pareils ? Oui, Vucevic shoote en moyenne à 52% dont 39% à 3-points, de quoi faire de lui l’arme offensive numéro 1 du Magic. On ne les compte plus les intérieurs qui se sont pointés en Floride en tongues pour finalement se faire souiller par l’intérieur d’Orlando. Le meilleur pote d’Evan Fournier devrait logiquement obtenir une place au All-Star Game en backup de Joel Embiid, et ce sera plus que mérité. Et si sa franchise arrive à accrocher les playoffs en Avril, il pourrait bien repartir avec son petit trophée individuel… A surveiller.

3/ Pascal Siakam : Qui est le meilleur joueur des Raptors ? Kawhi Leonard. Qui est le visage de la franchise ? Kyle Lowry. Mais qui est celui qui impressionne et surprend le plus depuis le début de la saison ? Pascal Siakam ! Si on part du principe que le trophée de MIP récompense le joueur qui a le plus évolué entre deux saisons, l’intérieur des Raptors ferait facilement office de favori : il a littéralement multiplié ses statistiques par deux : 7.3 points la saison dernière pour 14.7 depuis Octobre. Il a également progressé au rebond, et à l’image de l’équipe entière il est devenu un véritable cancer en défense. Impressionnant physiquement, il est constamment cherché lors des contre-attaque, que ce soit pour finir en force ou déposer le ballon avec beaucoup de toucher. Le bilan de Toronto parle pour lui, même s’il n’est pas le seul facteur responsable de leur succès. Mais s’il continue à régulièrement dépasser les 20 points par rencontre, il faudra se méfier de son dossier en fin de saison.

Concrètement, des joueurs comme Montrezl Harrell ou Domantas Sabonis méritaient eux aussi de se glisser dans la conversation tant leur évolution tire leurs équipes vers le haut. S’ils continuent ainsi, il y a de fortes chances que leurs noms ressortent lors du prochain bilan sur la course au MIP !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews







More in Actualités