*
Connect with us

Actualités

Andrew Wiggins explique la différence entre Minnesota et Golden State : « C’est une culture de gagnant »

Source photo : KSTP TV

Entre le Andrew Wiggins de Minnesota et le Andrew Wiggins de Golden State, la différence est flagrante. L’arrière est passé d’un fainéant irrégulier à un joueur constant tant offensivement que défensivement. Et le Canadien ressent lui-même l’écart entre les deux organisations. 

Pour la première fois depuis son transfert, Andrew Wiggins retrouvait Minnesota, et depuis celui-ci, le Canadien a bien évolué. Certes, l’arrière n’est jamais devenu la star tant attendue, mais il a enfin compris ce qu’il fallait faire pour gagner, et se sacrifier pour que l’équipe tourne bien. Et forcément, ça change des Wolves puisque les gens avaient de fortes attentes envers Andrew Wiggins. Le Canadien a souvent déçu à Minnesota, mais depuis son changement d’air, le joueur a rapidement vu les différences entre une équipe souvent mal classée et la meilleure équipe des cinq dernières années. Et Andrew Wiggins n’est plus le meilleur joueur/homme.

C’est une équipe de champion. C’est très positif ici, tout le monde s’entend. Pas d’égo, pas de trucs comme ça. Tout le monde veut gagner. C’est juste une attitude de gagnant, une culture de gagnant, tout est à propos de la gagne. Et nous voulons tous être meilleurs, tout le monde porte les autres vers le haut, tout le monde s’encourage donc c’est que de l’amour ici.

Il est vrai qu’à Minnesota, Andrew Wiggins a morflé en prenant énormément de critiques dans la tronche. Qu’elles soient méritées ou non, l’arrière n’a jamais été véritablement défendu par ses dirigeants. Alors qu’au contraire, à Golden State, que ce soit les joueurs ou le front office, on pousse Andrew Wiggins à devenir meilleur. En pleine confiance,  le Canadien a fait mal à son ex en scorant 23 points, en captant 6 rebonds et en contrant 3 tirs. Et outre les statistiques offensives, Andrew Wiggins est surtout un joueur qui défend, et aujourd’hui, il se retrouve seul parmi les extérieurs dans les dix meilleurs contreurs de la ligue. 

Andrew Wiggins a fait la comparaison entre les Warriors et les Wolves…et, il a rapidement ressenti la distinction entre les deux franchises. Pendant que l’une brille par sa classe, l’autre sombre dans une certaine régularité des mauvais résultats. 

Shaq répond salement à Kevin Durant et Lebron James : le pivot légendaire veut pas lâcher l’affaire

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités