Connect with us

Actualités

Andre Drummond envoie un message à sa direction… ou une autre : le pivot est conscient qu’il peut dégager

Cette nuit, les Cavs l’ont remporté face aux Knicks et Andre Drummond a été l’un des grands instigateurs de la victoire face à New-York. Tout s’est joué dans le money-time et il a été décisif des deux côtés du terrain. Parfois, Dre a des flashs et joue comme une superstar. Dommage qu’il n’agit pas ainsi tous les matchs. Quoi qu’il en soit, le double All-Star sait que ses jours à Cleveland sont comptés avec l’arrivée de Jarrett Allen qui représente l’avenir au poste de pivot en Ohio.

Andre Drummond a livré un match dantesque cette nuit, peut être son meilleur en carrière. Difficile de croire que ce n’est pas lié à la transaction pour le transfert de James Harden. Petit rappel : Caris LeVert, Dante Exum, Rodions Kurucs, 4 1st round picks – celui des Cavs’ 2022 via les Bucks — 4 pick swaps des Nets aux Rockets, Caris Levert part ensuite à Indiana pour Victor Oladipo. Jarrett Allen, Taurean Prince en direction des Cavs. Andre Drummond a alors décidé de faire du très sale face à Mitchell Robinson : 33 points à 10/18 au shoot, 13/19 aux lancers, 23 rebonds, 3 passes et 2 contres. La dernière fois qu’un joueur à Cleveland fait du 30/20, c’était Carlos Boozer en 2004, ça date. Il rentre aussi des lancers importants ainsi qu’un petit hook et surtout une interception décisive sur R.J Barrett. Confronté à la presse, le quadruple meilleur rebondeur de la ligue ne se fait guère d’illusion :

« Si je suis échangé, je ne peux pas contrôler cela. Je sais que j’aime les gars qui sont ici et je m’amuse beaucoup. Vous devez jouer dur tous les soirs parce qu’ils font tout leur possible pendant 48 minutes. »

La situation est compliquée pour Andre Drummond. Cet automne, il a dit oui à sa player option pour toucher 28 millions de dollars et des poussières. A l’instar de Victor Oladipo, le 8ème choix de la draft 2012 sait que ses jours sont comptés à Cleveland. Difficile de le voir sur le long terme mais peut au moins compter sur son coach : « Je ne peux pas parler assez de ce que Dre a fait, il était génial  [cette nuit]. Il peut vous punir et quand il joue avec cette détermination et cette force, il n’y a pas beaucoup de gens qui peuvent l’arrêter en 1 vs 1. L’optique est évidente, mais Dre et moi avons construit une excellente relation basée sur la confiance. Dre connaît sa valeur et tu peux évidemment voir de quoi il est capable. » Avant de voir Jarrett Allen et Taurean Prince, il faudra attendre tests les physiques mais ont pu assister à la victoire de leurs nouveaux coéquipiers sur le banc. L ‘ancien pivot des Nets a su être performant derrière Deandre Jordan. A lui de faire de même mais s’il est à Cleveland, c’est sans doute pour préparer l’avenir et Andre Drummond le sait mieux que personne.

Les Cavs devraient le garder encore quelques semaines. C’est beaucoup moins sûr pour Javale McGee, difficile de voir ces trois pivots dans la même équipe. Si seulement Andre Drummond jouait au niveau auquel il a performé cette nuit, il serait l’un des meilleurs pivots de la ligue. Prochain match ? Contre Brooklyn le 21 janvier. Difficile de ne pas y voir un signe pour Jarrett Allen…

La vidéo de la nuit : James Harden trolle sur sa condition physique

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités