All-NBA Teams : Des habitués et des surprises parmi les trois équipes
*
Connect with us

Actualités

All-NBA Teams : Des habitués et des surprises parmi les trois équipes

Il ne restait plus grand-chose en termes de récompenses à distribuer et hier soir, les All-NBA Teams ont été dévoilées pendant l’émission « Inside the NBA » sur TNT peu avant le match 5 entre Brooklyn et Milwaukee. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y a du beau monde. Nikola Jokic, Stephen Curry, Giannis Antetokounmpo, Luka Doncic et Kawhi Leonard forment la première All-NBA.

Chaque saison, à l’apparition des All-NBA Teams, c’est l’occasion de se rendre compte à quel point la NBA est remplie de joueurs talentueux. C’est d’une manière logique que Nikola Jokic est apparu dans la All-NBA 1st team et le géant des Nuggets est plutôt bien accompagné puisque que la saison dantesque de Stephen Curry lui a aussi valu une place dans cette équipe. Giannis Antetokounmpo, Luka Doncic et Kawhi Leonard clôturent cette première équipe.

Parmi la seconde équipe, on retrouve le sniper au sang-froid des Blazers, Damian Lillard, Chris Paul, l’un des artisans de la super belle épopée des Suns, Julius Randle est également récompensé de sa belle saison avec les Knicks. Enfin pour clôturer cette deuxième All-NBA, on retrouve LeBron James, ainsi que Joel Embiid. La troisième team quant à elle contient Kyrie Irving, Bradley Beal, Jimmy Butler, Paul George et enfin Rudy Gobert.

Outre l’honneur d’être sélectionné dans ces All-NBA Teams, cela a aussi eu un impact financier pour plusieurs joueurs et pas des moindres. Pour Embiid et Doncic, faire partie de l’équipe All-NBA de cette année signifie qu’ils pourront signer des prolongations de contrat supermax avec leurs équipes respectives pendant l’intersaison. Pour Embiid, cela signifierait sur le papier qu’il pourrait signer une extension de quatre ans d’une valeur de 190,6 millions de dollars, selon Bobby Marks d’ESPN, qui commencerait dès la saison 2023-24. Doncic, quant à lui, pourrait signer une extension de cinq ans d’une valeur de 201,5 millions de dollars, selon Marks. Jokic de son côté est devenu éligible pour signer une extension supermax après la saison 2021-22, lorsqu’il a été nommé MVP la semaine dernière.

Plusieurs autres joueurs n’ont pas eu droit à des augmentations de salaire parce qu’ils n’ont pas été nommés dans les équipes. C’est d’ailleurs le cas de Jayson Tatum et de Donovan Mitchell, cela signifie que les prolongations de cinq ans qu’ils ont signées avant la saison dernière vaudront 163 millions de dollars, par opposition aux 195,6 millions de dollars qu’elles auraient valu s’ils avaient fait partie de l’une des équipes All-NBA. Pas de chance non plus pour Bam Adebayo ainsi que De’Aaron Fox qui avec une non-sélection ne pourront pas bénéficier d’une prime supplémentaire.

En résumé, on a vu des habitués, des nouvelles têtes qui commencent à s’installer paisiblement comme Jokic, Doncic et compagnie. Puis il y a aussi ceux qui cherchent encore à se faire leur nom. En tout cas, force est de constater qu’il manque encore le trophée de Rookie Of The Year qui, espérons-le, ne sera pas dévoilé en janvier prochain.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: La All-NBA Snubbed Team 2021 : Y'a du beau monde qui s'est fait snober cette année

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités