Connect with us

Actualités

Adrian Wojnarowski suspendu par ESPN : la NBA entière soutient le journaliste !

C’était la grosse nouvelle du week-end. Woj a déconné en se laissant aller et ESPN a décidé d’agir. Le plus grand média américain sportif a décidé de suspendre leur journaliste le plus hype et c’est toute la NBA qui a réagi.

Retour vendredi soir, où tout allait pour le mieux. Les joueurs NBA arrivaient à Orlando, le soleil pointait le bout de son nez et… Adrian Wojnarowski a été pris en flag par la patrouille. Tout est parti d’un e-mail, il avait lâché un bon « f*ck you » des familles à un sénateur. Un sénateur qui a fait la balance et a décidé de publier sur twitter ce fameux mail, comme un véritable enfant, au lieu de se plaindre directement à la chaîne. Quelques minutes plus tard, ESPN a remonté les bretelles à leur journaliste et ce dernier a décidé de publier un message pour s’excuser : « J’ai été irrespectueux et j’ai fait une erreur regrettable. Je suis désolé pour ce que j’ai fait et je m’adresse directement au sénateur Hawley pour m’excuser. Je m’excuse également auprès de mes collègues d’ESPN. »

Pour des raisons politiques, il était certain que ESPN allait réagir, c’était une obligation. Le média américain a décidé de suspendre Woj et aucune date de retour n’a été annoncée. On doute vraiment que ce soit du long terme, pour ne pas dire définitif, surtout que Adrian n’avait vraiment pas tort sur le coup. Il n’en fallait pas plus à la « famille NBA » de réagir. Et on ne parle pas que des frères et sœurs mais littéralement toute le famille, allant jusqu’aux cousins éloignés. Du joueur star Lou Williams, à la joueuse WNBA Chiney Ogwumike ou encore à ses collègues journalistes Ros Gold-Onwude et Maria Taylor. Bossant elles aussi pour ESPN, c’est un geste fort de soutien. Plus encore, c’est littéralement tous les fans ou presque de NBA, qui ont décidé de lancer le #FreeWoj, symbole de l’adoration du journaliste. Qu’on l’aime ou pas, il n’est pas parfait, mais il fait partie du paysage NBA et sans lui, les nuits seraient bien longues, notamment lors du mercato et la deadline.

On attend donc ce que va donner cette affaire et de notre côté, il est IMPOSSIBLE, de voir ESPN le virer et qu’il ne reprenne pas son poste pour la reprise. Le média y perdrait tant financièrement, qu’auprès du public. Ce sera à ESPN de juger et sans doute Silver de diriger la décision finale.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités