*
Connect with us

Actualités

La renaissance de Vin Baker après avoir sombré dans l’alcoolisme : « Je n’avais plus rien d’autre à sauver que ma vie »

Source Photo : Fox News

Brillant intérieur de la fin des années 90, Vin Baker était destiné à être un grand joueur de la NBA. Multiple All-Star, sa carrière a été brisée à cause de son addiction à l’alcool. Ayant du mal à gérer la pression, il est tombé dans la boisson pour noyer sa peine, ce qui l’a fait couler encore plus. Aujourd’hui ,Vin Baker a remporté son combat et il est devenu un modèle pour les joueurs.

Drafté en 1993 par Milwaukee, Vin Baker s’est rapidement imposé dans la grande ligue. Dès sa saison sophomore, il devient All-Star et il le restera pendant quatre saisons. Les Bucks, puis les Sonics qui le récupéreront en échange de Shawn Kemp, placent de grands espoirs en lui, mais sa carrière va rapidement mal tourner. Des défaites en playoffs et des difficultés à accepter les critiques plongent l’intérieur d’une vingtaine d’années dans l’alcool. Cet athlète prend progressivement du poids et surtout, il perd le mental. Toute sa fortune s’évapore dans son addiction. A ce moment là, c’est sa vie qui s’enfuyait.

« J’étais arrivé à un point où j’attendais que le train s’écrase. Vous savez comment cela se passe. Comme des gens qui se retrouvent dans des situations comme la mienne où ils perdent tout. Je savais que tous les yeux étaient rivés sur moi. Et je ne plaisante pas, ça m’a terrifié. Tout le monde regarde maintenant. Pour moi, le plus dur n’était pas nécessairement de savoir et de comprendre que je ne pouvais pas revenir dans la ligue. C’était plus que ça. Et je le dis de tout coeur. Je savais que je me sentais abandonné par Dieu. »

Son mode de vie et sa carrière se dégradent. Arrivé aux Celtics en 2002, ses stats sont faméliques et Vin Baker annonce publiquement son alcoolisme. Il reste quelques saisons en NBA, mais combat son addiction en dehors des terrains, avec l’aide de spécialistes et de ses proches. Sa maison est saisie, il est arrêté à plusieurs reprises en état d’ivresse et une fois qu’il a mis un terme à sa carrière de basketteur professionnel et qu’il ait presque tout perdu. Il travaille sur lui-même, se rend aux alcooliques anonymes, et fait tout pour sortir de cette situation.

« J’étais si prêt à changer et je n’avais rien. Ironiquement, comme lorsque toutes les conditions ont été retirées, mon contrat, ma carrière, sauver ceci, sauver cela,… Je n’avais plus rien d’autre à sauver que ma vie. »

Petit à petit, Vin Baker reconstruit sa vie. En 2013, il affirme ne plus avoir touché à l’alcool depuis 2011. Il devient serveur chez Starbucks en 2015 grâce à l’aide de celui qui l’avait amené à Seattle, Howard Schultz, le propriétaire des Sonics. Puis, il se redirige vers le monde du basket en devenant commentateur de Milwaukee sur Fox Sports la même année. En 2017, il prend en charge le département basketball du Camp Greylock dans le Massachusetts. Et finalement, Vin Baker retrouve la NBA en 2018, en devenant assistant coach, de l’équipe qui l’avait draft 25 ans plus tôt, les Bucks. Son passé douloureux est derrière lui, et il est désormais en finale NBA avec Milwaukee.

Vin Baker est un modèle pour les joueurs et toutes les personnes ayant touché le fond dans leur vie. Après tous ses problèmes d’alcoolisme, puis financiers et de sa santé physique et mentale, il a du mettre un terme à son rêve de jouer en NBA. Il s’est accroché à ce qu’il a pu, à sa vie et à ses proches, pour remonter la pente et retrouver une vie saine et bien équilibrée.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités