*
Connect with us

Actualités

Victor Wembanyama monstrueux lors de ce Mondial U19 : à 17 piges le prodige français est déjà injouable

Source Photo : FIBA

Il n’a pas été élu MVP du Mondial et pourtant Victor Wembanyama a été le meilleur joueur de la compétition. Sans forcément jouer les chauvins (bon un peu quand même), le Français de 17 ans a encore été énorme lors de finale de la Coupe du Monde U19 contre les USA, même si l’Equipe de France s’est inclinée de deux petits points 83-81.

Cocorico, l’avenir du basket français s’annonce radieux. Lors du Mondial U19, l’Equipe de France a réalisé un superbe parcours pour affronter les Etats-Unis en finale. Contre les favoris, les Bleus n’ont pas démérité, mais les Américains ont fait un énorme quatrième quart-temps pour remporter ce match sur ce score très serré. Il y a forcément de la déception pour les Français, mais ils sortent la tête haute avec ce statut de finaliste. Parmi eux, Victor Wembanyama a été étincelant lors de la finale : 22 points, 8 rebonds et 8 contres. Le gamin de 17 ans était le joueur le plus observé, en France comme aux Etats-Unis durant toute la compétition. Auteur d’un excellent Mondial, il ne cache pas ses regrets de ne pas avoir été champion.

« Je pense que nous avons tout donné. Je respecte cette équipe et je tiens à remercier tous mes coéquipiers. Ils ont été fantastiques : en m’intégrant, en respectant mon style de jeu et en étant sympas avec moi. Ils ont tous été courageux. Ils trouvent toujours des solutions. Je sais que j’aurais pu plus les aider si je n’étais pas sorti pour 5 fautes, mais mes coéquipiers avaient déjà dû se passer de moi dans d’autres matchs, comme contre la Lituanie et la Serbie, et ils ont été remarquables. Je regrette juste d’avoir dû sortir. Je sais que nous aurions gagné sinon. Ce que je retire de cette compétition, c’est le leadership. Même si j’étais le plus jeune, je n’étais pas moins bien considéré par mes coéquipiers et ça me plaît. Car ils me respectent, et mon jeu aussi. J’ai essayé de leur redonner tout ce qu’ils m’ont donné et d’aider au mieux l’équipe. »

Sa finale de très haut niveau n’était que la cerise sur le gâteau pour Victor Wembanyama. L’ailier fort a tapé très fort du début à la fin du Mondial, auteur en moyenne de 14 points, 7.4 rebonds et 4.7 contres. Malheureusement dans ces compétitions, le MVP ne peut être attribué qu’au vainqueur. C’est l’Américain Chet Holmgren qui a reçu cette récompense, avec ses 11.9 points, 6.1 rebonds, 3.3 passes, 2.7 contres et la victoire finale. Wembanyama peut quand même se targuer d’être dans le cinq majeur de cette Coupe du Monde U19. Son futur avec les Bleus et en NBA promet d’être excitant. Il vient tout juste de signer pour trois saisons à l’ASVEL, mais les scouts de la grande ligue se penchent déjà tous sur le Français.

Le basket français est laissé entre de bonnes mains. La France U19 a perdu en finale de la Coupe du Monde, mais les espoirs français ont montré les prémices de leur talent. A 17 ans et avec deux ans de moins que tout le monde, Victor Wembanyama a démontré toutes ses aptitudes et sa facilité avec la balle orange. Là voilà la future coqueluche de l’Equipe de France.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités