*
Connect with us

Actualités

Nate McMillan tourné vers le futur avec les Hawks : « Ce n’est que le début de ce que nous pouvons accomplir »

Source Photo : Associated Press

Remplaçant de Lloyd Pierce par intérim, Nate McMillan a fait plus que répondre aux attentes. Il a mené l’équipe jusqu’à un spot pour être directement qualifié en playoffs. Et même arrivés à ce stade, les Hawks n’ont pas arrêté de nous surprendre. Le management maintient logiquement sa confiance envers McMillan, et le coach espère continuer sur ce rythme dans les années à venir.

Le 1er mars 2020, Atlanta affiche un bilan de 14 victoires pour 20 défaites. Alors que la direction avait réalisé un très bon été pour créer une équipe compétitive autour de Trae Youg, Lloyd Pierce a été mis à la porte. Nate McMillan, qui était redevenu assistant après quatre saisons comme head coach des Pacers, reprend les rênes de l’équipe. Il réalise alors un superbe run de 27 victoires et 11 défaites, pour terminer 5ème de la Conférence Est. Sans avoir l’avantage du terrain, les Hawks inexpérimentés vont sortir les Knicks, puis éliminent les Sixers, 1er de la Conférence Est, avant de craquer en six matchs en finales de conférence avec un Trae Young blessé. Atlanta a surpris du monde, et ces quatre derniers mois ont convaincu le management de prolonger Nate McMillan. Ce dernier est heureux de ce qu’il a réalisé, et compte repartir sur les mêmes bases pour viser les sommets. 
« Je suis vraiment chanceux de pouvoir diriger ce groupe spécial à l’avenir. Je crois que ce que nous avons accompli cette saison n’est que le début de ce que nous allons accomplir si nous restons connectés et engagés les uns envers les autres. » 
Nate McMillan a la chance de posséder un très beau roster, qui est en plus très jeune. Hormis Danilo Gallinari (32 ans) et Lou Williams (34 ans), qui ne devrait pas rester, tous les joueurs ont moins de la trentaine et ont l’ambition d’aller chercher un titre. Malgré leurs jeunes âges, nombreux affichent déjà un niveau très élevé (coucou Trae Young) et se présentent dans les grands rendez-vous sans aucune pression (encore coucou Trae Young). De la jeunesse et du talent, les bonnes bases pour construire une grosse équipe. Si les Hawks veulent toucher les étoiles, Nate McMillan devra tenir et se faire écouter sur le long terme par son vestiaire. Les Celtics de Brad Stevens ont déjà prouvé que même une équipe jeune composée de joueurs talentueux (Tatum, Brown, Smart…), il n’est facile de franchir la dernière marche.

En une demi-saison, Nate McMillan a donné une allure à cette équipe des Hawks en manque d’identité sous Lloyd Pierce. Cette première campagne de playoffs n’est qu’une mise en bouche de ce que veux préparer Atlanta pour les prochaines années. Trae Young a de quoi nourrir de l’ambition pour son futur.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités