*
Connect with us

Actualités

Les Bucks étaient énervés et démolissent salement les Hawks 125-91 : Une fessée administré en seulement 2 quart-temps

Après qu’Atlanta ait arraché le game 1 de la finale de conférence Est face aux Bucks grâce à un Trae Young tout feu tout flamme à 48 points, on s’attendait à une réaction de Milwaukee. Le moins que l’on puisse dire, c’est que nous n’avons pas été déçus. Il ne fallait vraiment pas énerver Giannis et ses potes, les Bucks ont tout simplement démoli les Hawks 2 quarts-temps seulement. La sauce est énorme pour Atlanta qui s’incline 91 à 125.

Alors que l’on s’attendait à une rencontre serrée entre Atlanta et Milwaukee, ce fut le contraire. Si lors du game 1, c’est Trae Young qui a marqué la rencontre de son empreinte en étant tout simplement injouable, ce second match aura été totalement différent. En effet, les Bucks étaient visiblement énervés et ont plié la rencontre en seulement deux quart-temps. Le match a pourtant commencé sur des bases correctes des deux côtés et ce même si c’est Milwaukee qui a tiré son épingle du jeu en prenant un petit avantage qu’ils ont conservé jusqu’à la fin du premier acte (28-34).

Le vrai problème pour les Hawks aura été le coup d’accélérateur imposé par les Bucks lors du second quart-temps. En effet, les hommes de Mike Budenholzer ont administré un vilain 43-17 aux Hawks pour retourner aux vestiaires avec un coussin très confortable de plus de 20 points. Un des facteurs clé de cette rencontre aura été l’énorme impact défensif des Bucks, qui tout au long de la rencontre n’ont pas lâché et ont continués à faire les efforts défensifs pour complètement museler Trae Young. Le meneur des Hawks a par ailleurs terminé la rencontre avec 15 points à 6/16 et n’est pas passé loin de compiler un malheureux double-double puisqu’il a commis 9 pertes de balles, soit plus de la moitié du total des Bucks dans ce domaine. Il faut dire que les prises à deux successives orchestrées par Milwaukee ont été très efficaces pour réduire l’efficacité de Young de la meilleure des manières. Un autre facteur a cependant été l’adresse de manière générale. En effet, les Bucks ont été sur un nuage en termes de shoot en compilant 52,1 % de réussite au tir là où Atlanta est seulement à 41,5 %. Si on regarde les chiffres du parking, c’est encore pire. Les Hawks n’ont shooté qu’à 25 % de réussite là où Khris Middleton, Pat Connaughton et Jrue Holiday se sont fait plaisir derrière l’arc et l’équipe a réussi 36 % de ses tentatives.

Complètement muselé par les Bucks, Trae Young était bien seul du côté des Hawks

Si on attendait une réaction du côté d’Atlanta, vous pouvez toujours attendre, mais ce sera éventuellement lors de la prochaine rencontre. En effet, au retour des vestiaires, les Bucks ont encore une fois appuyé sur l’accélérateur, se déchirant sur chaque possession afin de plier encore plus le match. En effet, Giannis a imposé son style et a montré qui était le patron en compilant 25 points, 9 rebonds et 6 passes décisives. Il a également bien été aidé par Khris Middleton qui après un game 1 plutôt moche semble enfin s’être réveillé avec 15 points à 6/13 au shoot. Le troisième luron n’est autre que Jrue Holiday, qui visiblement avait à cœur de montrer qu’il était toujours aussi chaud en attaque tout en tenant avec rigueur son match-up face à Trae Young. Le meneur termine donc la rencontre avec 22 points et 7 passes décisives. Vous l’aurez compris, à la fin du troisième acte, les Bucks menaient par plus de 40 points et tout le monde au Fiserv Forum savait d’ores et déjà que la rencontre était pliée. Le dernier quart-temps n’aura été qu’un match d’entraînement entre les deux bouts du banc respectifs de chaque équipe et honnêtement, cela n’a pas réellement changé grand-chose à la physionomie de la rencontre.

Quoi qu’il en soit, Milwaukee sort les crocs et revient en force dans cette série en égalisant au score tout en administrant une grosse fessée aux Hawks. Après leur défaite, les hommes de Mike Budenholzer ont su trouver les ajustements nécessaires pour leur permettre de remporter cette rencontre. Une réaction est attendue du côté d’Atlanta ce dimanche.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités