Connect with us

Actualités

La décla de la nuit sur Michael Jordan, qui a fait exploser twitter : « Il n’avait qu’un job. Et c’était de marquer »

On s’ennuie sans NBA, alors Channing Frye a décidé de pimenter un peu la journée en lâchant une bombe sur les réseaux. Selon lui, Michael Jordan ne serait pas capable de dominer la ligue d’aujourd’hui comme il a pu le faire dans les années 1990. Pour lui, Jordan est un simple shooteur qui garde constamment la balle en main et cela ne serait plus possible aujourd’hui. Comment dire…

Channing Frye est retraité depuis un peu plus d’un an maintenant et il commence sérieusement à s’ennuyer. L’ancien Cav a donc donné son opinion sur le rôle de Michael Jordan et affirme que le GOAT serait perdu dans la Ligue actuelle. Un joueur qui ne fait que shooter et conserver la balle en main constamment serait incapable de percer, et ses coéquipiers ne voudraient plus jouer avec lui :

« Il n’avait réellement qu’un travail. Et c’était juste scorer. Et il l’a fait de façon incroyable, incroyable. Mais je ne pense pas que sa manière de gagner marcherait aujourd’hui. Les gars ne voudraient pas jouer avec lui. »

Il est évidemment assez aisé de démonter un tel argumentaire, et c’est à se demander si Frye regardait la NBA à l’époque. Au delà du simple fait qu’un tel joueur existe aujourd’hui en NBA et que sa carrière fonctionne plutôt bien (oui on parle de James Harden), cette définition de ce qu’était MJ est complètement lacunaire, voir fausse. La fonction principale de la légende des Bulls était de marquer des points, c’est évident. Mais l’arrivée de Phil Jackson dans la vie du meilleur joueur de l’histoire va complètement changer son approche du jeu et en faire la machine à gagner que nous connaissons.

Michael Jordan est détenteur de 5 titres de MVP. Ce titre récompense le meilleur joueur de l’année en NBA, pas seulement le meilleur tireur. Il possède également un titre de meilleur défenseur de l’année, pour symboliser tout l’apport défensif dont il était capable. Tout le monde se souvient de l’action mythique contre le Jazz ou Jordan vole le ballon dans les mains de Karl Malone en 1998, mais l’arrière en compte bien d’autres à son actif. C’est ce talent pour chiper le ballon qui lui vaudra ses 9 apparitions dans la All-Defensive NBA First-Team. Il faudra également considérer tout l’aspect mental du jeu de Jordan. Un compétiteur né capable de rameuter et remotiver ses coéquipiers aux entraînements comme dans les dernières secondes d’un match décisif. Sans oublier de citer ses qualités à la passe et aux rebonds.

Pour toutes ces raisons et bien d’autres, Michael Jordan n’est pas qu’un simple shooteur. Ce qui est sûr, c’est que cette déclaration va gravement affecter l’image que Frye renvoie aux fans, qui se sont empressés de le contredire, de façon parfois virulente sur Twitter. Apparemment, jouer 5 ans avec LeBron, ça grille des neurones.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"







More in Actualités