*
Connect with us

Actualités

19 ans et déjà d’énormes promesses : Théo Maledon prend feu, le meneur affirme que le travail sur les terrains est aussi important qu’en dehors

Source photo : Coby Van Loan

Théo Maledon ne fait que progresser depuis son arrivée au sein de la ligue. L’arrière a été de nouveau incroyable et même si la défaite est violente face aux Suns, il a été plutôt solide, de quoi rentrer dans les livres de records NBA. On espère que c’est le début d’une grande carrière. L’attitude est là et les résultats commencent à tomber.

Finir meilleur marqueur dans un match où joue Devin Booker, c’est 10/10 sur l’échelle des BG. Théo Maledon l’a fait avec un one man show à sa sauce : 33 points à 10/18 au shoot, 5/7 à 3 points, 8/10 aux lancers, 5 rebonds et 3 passes. Les records sont tombés les uns après les autres. Il devient le plus jeune français à avoir marqué autant, le 2ème chez les Rookies (40 points Rodrigue Beaubois). Dans un ordre « NBA », il est le 1er rookie depuis Russell Westbrook à scorer 30 points au sein du Thunder et réussit avec Pokusesvski à être le premier duo de l’histoire de moins de 20 ans, à atteindre la barre des 20 points. Le plus ironique dans l’histoire ? Théo Maledon avait commencé son match un 0/4 et 3 balles perdues :

« Je savais qu’à un moment où un autre, mes shoots allaient tomber dedans, j’avais juste à continuer [à shooter.] »

Que des choses positives à dire mais n’oublions pas que le Thunder a pris 37 points dans les dents. Le 1er quart-temps d’Oklahoma City a été catastrophique en défense et en attaque (13 à 43). Théo Maledon sera devant la séance vidéo ce matin, c’est une certitude. Bourreau de travail, le boulot commence à être récompensé, lui qui a eu de bonnes moyennes en mars : 11 points, 5 rebonds et 4 passes de moyenne. Il s’agit aussi de son 5ème match de suite à au moins 10 points. On peut se souvenir de son dernier match avec Phoenix, où il avait été décisif en toute fin de match, à croire qu’il adore cette franchise. Capable de scorer à 3 points, il se permet même des shoots 1 mètre derrière la ligne sur la tronche de Devin Booker. Théo Maledon sait aussi créer en sortie de dribble ou sur pick and roll. Le jeune français arrive à mettre son corps en opposition et fait la spéciale Chris Paul sur… Chris Paul lui même, avec un bon coup de fesse pour se libérer :

«C’est un truc que je fais beaucoup à la vidéo, que j’étudie énormément, comment avoir des fautes quand je pénètre. J’ai commencé à me sentir de plus en plus à l’aise tout au long de la rencontre pour prendre de la vitesse et arriver lancé.»

Sans Shai Gilgeous-Alexander, Théo Maledon a donc marqué des points cette nuit et c’est tant mieux. La fin de saison arrive à grand pas mais il a le temps de prouver et s’améliorer pour être définitivement un poids lourd de l’équipe la saison prochaine.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Marc Gasol est dégoûté de son nouveau rôle : le haut niveau n'a pas de pitié, pas même pour les grands noms

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités