*
Connect with us

Actualités

Zion Williamson apprend à être le go to guy dans le money-time : les Pelicans n’ont plus peur de faire confiance à leur jeune star

Source photo : The Bird Writes

Auteur de 28 points, Zion Williamson a surtout été l’homme du money-time, en étant le grand responsable de la victoire des siens face aux Celtics. Le potentiel game winner, puis la passe de la gagne, le dunkeur fou s’est montré décisif pour NOLA.

Habituellement, c’est le scénario inverse qui se produit, avec des Pelicans qui prennent une large avance et s’effondrent dans le money time. Mais face aux potes de Jayson Tatum, la Nouvelle-Orléans, menée de 24 points dans le troisième quart, a refait son retard, et à partir de ce moment là, ils n’ont encaissé que 36 points (en comptant la prolongation). Dans le money-time, c’est Zion Williamson qui s’est illustré. En première mi-temps, l’intérieur a été globalement bien défendu mais par la suite, la bête a été lâchée jusqu’à avoir la balle sur la dernière possession, alors que d’habitude, elle est pour Brandon Ingram. Et ce fut efficace puisque Zion Williamson a inscrit un and-one, alors le gaucher a été soutenu par son équipe.

Ca veut dire beaucoup pour moi. C’est pour ça que les joueurs travaillent dur, pour être dans ces moments. Lorsqu’elle [Teresa Weatherspoon, assistant coach] a vu que j’étais frustré en première mi-temps, elle est venue me voir pour me dire quelques mot sur la confiance. Ca veut dire beaucoup. Ils me regardent tous dans ces moments en me disant ‘on est avec toi. Peu importe, la décision que tu prends, on est avec toi’. Avoir des gens derrière moi comme ça, ça veut dire beaucoup.

Cela aurait pu être son premier tir de la gagne, mais Jayson Tatum en a décidé autrement, en poussant le match jusqu’à la prolongation. Lors de l’overtime, Zion Williamson était cette-fois dans un autre style, positionné comme un meneur. Grâce à sa bonne vision du jeu, l’intérieur a pu servir Brandon Ingram sur un plateau pour prendre l’avantage à 30 secondes de la fin.

A chaque fois que je suis sur pick & roll en tant que ball-handler, j’essaye d’avoir la meilleure lecture. Je pense que dans cette situation, après que je sois allé au cercle quelques fois, j’ai vu qu’ils allaient venir en aide. Dès qu’ils sont venus en aide, Brandon [Ingram] était là donc j’ai fait la passe. Comme vous l’avez vu, il est fait pour ces moments. 

C’est une victoire importante pour les Pelicans puisqu’ils commençaient à décrocher suite à une série de cinq revers en six rencontres. Néanmoins, ils ont relevé la tête en montrant deux choses : qu’ils étaient capable de terminer un match et qu’ils pouvaient défendre…alors pourquoi ne pas le faire plus souvent ?

Si Brandon Ingram a toujours hérité des ballons sur les dernières possessions, Zion Williamson l’a en revanche eu la nuit dernière. Sauf que cette fois, les Pelicans ont remporté la rencontre grâce aux bons choix de l’ailier fort.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités