Connect with us

News

Zion Williamson continue à aligner les perfs : 26 points à 75% au shoot, il s’est frotté à Rudy Gobert !

Source photo : Twitter Pelicans

Les Pelicans affrontaient le Jazz et sans Jrue Holiday, Zion Williamson a pris les commandes de l’attaque. Il fut incroyable encore une fois en shootant à 75%. Dans ces conditions, on a qu’une hâte, c’est que la saison commence.

Qui dans la ligue peut « challenge » Rudy Gobert ? Absolument personne. Le gars est tellement une force de dissuasion que les joueurs ont peur de traîner dans la raquette. Et puis les malheureux qui ne sont pas effrayés d’aller dans la peinture du Jazz, se retrouvent souvent renvoyer à leurs affaires. Dans le 1er quart-temps, Rudy Gobert s’est souvent retrouvé avec Zion Williamson sur le dos et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a dû mal à contenir le phénomène. L’ailier a tout cassé sur son passage et s’en sort avec une belle feuille de stats : 26 points à 9/12 au shoot, 1/1 à 3 points et 5 rebonds. Très solide sur pick and roll, il a su être efficace et dominant. Ses coéquipiers l’ont bien trouvé et même s’il n’a pas joué le money-time, sa rencontre fut pleine. En seulement avec 23 minutes et avec un différent +/- de +13, le garçon a fait le boulot.

On a vraiment hâte de voir ce que pourrait donner les picks and roll avec Jrue Holiday. 1er match à la maison dans une ambiance de folie, les Pelicans risquent de vivre une grande saison.
Alexander-Walker montre qu’il n’est pas qu’un chanteur de pop, comme l’a démontré le scrimmage/bizutage avec les rookies, mais aussi un grand basketteur. Déjà très fort lors du fameux comeback contre les Bulls, ce dernier a été encore incroyable : 22 points en 16 minutes. Brandon Ingram terminera à 18 points et Lonzo à 15 points, avec un magnifique 5/5 aux lancers. Côté Jazz, le cinq de départ fut productif avec tous les joueurs à 10 points. Ce fut aussi l’occasion de voir que l’équipe est en place offensivement mais en défense, il y a encore pas mal de choses à changer. A noter aussi le très bon match de Jeff Green, qui prouve être une très bonne pioche (20 points en 23 minutes).

Les Pelicans ont fini par l’emporter grâce à un goaltending. Le principal à observer chez les Pels en ce début de saison est de voir que Zion Williamson est vraiment prêt pour la NBA !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Un voyage à gagner à Brooklyn e participant à la bonne cause




SOIRÉE NBA @ TOULOUSE LE 22 OCTOBRE




More in News