Connect with us

Actualités

Vince Carter rata le shoot au buzzer : Toronto l’emporte à la zonzon contre Atlanta dans une lutte imprévue

Source photo : Twitter

Si tout le monde voulait voir le retour de Vince Carter, chacun était prêt à zapper aussitôt que le match était tué. Sauf qu’il ne l’a jamais été et il faudra attendre la dernière seconde pour que les Raptors l’emportent sur le score de 104 à 101.

Et revenons en à cette dernière seconde et même un peu avant. Quel fou est allé défier Kawhi Leonard sur une balle de match ? Un certain Bembry, auteur de 11 points hier soir. Il se fait piquer la balle par l’ailier de Toronto, jeu de transition et Serge Ibaka tomar pour la gagne. Il reste une grosse possession et alors qu’il n’a joué que 13 minutes, Vince Carter hérite du game winner. Enfin ça c’était le plan initial lors du time out. Trae Young dit fuck le système et s’en va défier en un contre un Kyle Lowry, qui est pourtant un super défenseur. Les Hawks sont obligés de faire faute à -1 et les Raptors mettent leurs lancers. Bembry se croit au club med et met trop de temps pour la remise en jeu. Vince Carter alors seul, encore une fois, hérite de la balle mais Kyle Lowry arrive à le prendre au marquage suite à la touche tardive. Carter rate au buzzer et on peut voir qu’il est fou de rage… A l’image des deux paniers qu’il a rentrés, le public était on fire à chaque fois qu’il a mis dedans et sans doute aurait-il voulu qu’il prenne le shoot de la gagne. Quid de Jeremy Lin, lui aussi présent dans une ville pas inconnue pour lui. Comment ne pas se rappeler de son game winner époque Knicks ? Hier, il livre son meilleur match depuis l’époque Charlotte avec 20 points et 9 passes mais pas la possibilité d’être une nouvelle fois le héros.

Lowry joue comme s’il n’avait pas été blessé. Le mec est sacrément en forme et après Indiana, c’est Atlanta qui prend cher avec 16 points de sa part. Mais bien sûr, l’homme qu’il fallait surveiller était Kawhi Leonard. On parlait de ses actions en défense, que dire de son match offensif ? Il score 31 points, toujours aussi discrètement en faisant à chaque fois ou presque, la play qu’il faut. OG Anunoby termine à 16 points et il a apporté l’énergie nécessaire à une équipe d’Atlanta qui n’aura au final jamais lâché. A l’image de Jeremy Lin donc, et surtout John Collins. Peut être le joueur le plus régulier, apportant défense et attaque pour finir à 21 points et 14 rebonds. Il a une telle présence qu’il domine si facilement in the paint.
Trae Young finit à 19 points et à l’image de sa dernière action ratée, c’est le jour et la nuit entre sa première et sa seconde mi-temps. C’est un rookie et il ne faut pas non plus trop lui en demander. En apprenant de ses erreurs, il deviendra plus fort et son tweet à la fin de la rencontre est évocateur, comme un sentiment d’avoir merdé et qu’il en est conscience. Une belle bataille donc et avec pas mal de joueurs blessés, les Hawks ont joué dur comme l’a évoqué Kyle Lowry. Ils peuvent êre fiers d’avoir tenu autant face à l’équipe la plus impressionnante à l’est.

Plus qu’à attendre Jonas pour évoluer à 100%. On attendra de Nurse une parfaite maîtrise de son roster pour bien répartir les minutes. On a pu voir ce que ça a donné en début de saison mais on voudrait le voir d’ici le All-Star Break. Les Raptors au complet peuvent et font déjà très peur…

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités