*
Connect with us

Actualités

Vince Carter et Dirk Nowitzki se sont rappelés au bon souvenir de Kobe : « Dirk m’a envoyé un message, on a fini par en parler »

Source photo : SI

Vince Carter est revenu à Dallas pour son dernier passage en carrière. Il aura vécu quelques belles années et de bonnes batailles avec les texans. Surtout, il a joué avec deux personnages des années 2000, Shawn Marion et Dirk Nowitzki, sans oublier Jason Kidd, même s’il est parti chez les Knicks après la saison 2011-2012. Il était forcément heureux de revoir ces têtes qui étaient venus exprès pour lui rendre hommage. Avant le match, Rick Carlisle n’avait que de belles choses à dire sur son ancien 6ème homme. L’ultime pro comme il le décrivait tout en étant un joueur qui venait avec le sourire, qui a fini par déteindre sur le groupe. Adoré par le public en tant que tel, malgré le départ de Jason Terry, il a rempli sa mission de 6th man. Ce retour était aussi l’occasion d’évoquer le sujet Kobe Bryant, car de la même génération, avec aussi Dirk Nowitzki, les deux protagonistes ont parlé de leur rival au téléphone et surtout de retraite :

« On en avait parlé avec Kobe, et son bonheur d’être retraité m’avait réconforté. Et Dirk m’a envoyé un message il y a deux jours lorsque je l’ai dépassé au nombre de matches joués, et on a fini par en parler. Dirk et Kobe, deux personnes que je respecte et que je connais bien, m’ont parlé de la retraite et ça me facilite un peu les choses. »

A travers ses paroles, le ressenti est clair. Vince Carter appréhende un peu sa retraite. Pourra t-il être le même homme ? Après tout, il a passé 22 ans en NBA, 2 en NCAA, 4 ans au lycée, l’addition est salée en terme d’années de basket où il s’entraînait ou jouait tous les jours. On ne le répétera jamais assez, c’est une 1ère mort pour un athlète de haut niveau. Le plus important est de partir en paix et surtout de n’avoir aucun regret. Vu l’amour que lui porte la NBA, il ne devrait pas regretter de partir en retraite et qu’il profite de cette tournée d’adieux. C’est aussi un rappel pour les fans, que la génération 2000, après le départ de Vince Carter, sera définitivement enterrée. Il avait alors peut être besoin que deux de ses grands amis le soutiennent pour partir avec le cœur léger. Il ne reste que deux mois de compétition pour en profiter et il pourra par la suite, profiter à fond de sa famille et bâtir de nouveau projets.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités